Fintech : la fraude aux paiements a explosé en 2021

Fintech : les fraudes aux paiements ont explosé en 2021

Dans un nouveau rapport, la société de sécurité Sift déclare que les fraudes aux paiements dans les fintech ont grimpé de 70 % en 2021. Au-delà de cette hausse, les cybercriminels utilisent des tactiques de plus en plus sophistiquées et souvent automatisées.

Une croissance massive du volume des transactions et une hausse des fraudes

Sift a entrepris des recherches sur un réseau mondial de plus de 34 000 sites et applications. La société de sécurité a également mené une enquête auprès de 1 000 utilisateurs de fintech

Les conclusions de l’étude indiquent une hausse des fraudes aux paiements à hauteur de 70% dans les fintech en 2021. Ce taux d’attaque est corrélé avec une forte augmentation du volume des transactions qui a connu une croissance massive de 121 % d’une année à une autre

Les fintech deviennent des cibles attrayantes pour les cybercriminels. Selon l’analyse, ces attaques croissantes visaient principalement les paiements alternatifs comme les portefeuilles numériques. Ces dernières ont enregistré une hausse de 200 % des fraudes aux paiements.

Les fournisseurs de services de paiement subissent le même sort avec une hausse de 169%. Il en est de même pour les échanges de cryptomonnaies (+140 %).

Abus des offres BNPL

Les escrocs abusent particulièrement du concept BNPL (Buy Now Pay Later ou Acheter maintenant, payer plus tard). Beaucoup ne réalisent pas encore que les escroqueries dans les fintech vont bien au-delà des pertes financières des utilisateurs.

Les marques doivent aussi prendre conscience que les clients associent ces fraudes à leur nom et les discréditent rapidement. L’enquête révèle d’ailleurs que « La grande majorité des consommateurs déclarent avoir abandonné des marques après avoir été victimes d’une fraude sur le site Web ou l’application d’une entreprise ».

Les entreprises devraient chercher à adopter une stratégie de confiance et de sécurité numériques. Les experts estiment qu’elles doivent se concentrer sur la prévention de la fraude tout en rationalisant l’expérience de leurs clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest