Accueil > Sécurité > Icann : tout savoir sur la cyberattaque mondiale qui frappe internet
icann cyberattaque mondiale

Icann : tout savoir sur la cyberattaque mondiale qui frappe internet

L’Icann, annuaire central de l’internet, a été pris pour cible par des cybercriminels. Une fuite de données mondiale est à craindre suite à cette cyberattaque selon Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du numérique du gouvernement français,

Depuis 1998, l’Icann (annuaire central de l’internet) coordonne à l’échelle mondiale les identifiants uniques permettant au aux ordinateurs de s’identifier entre eux. Malheureusement, cette organisation vient de lancer une alerte concernant une cyberattaque dont elle est victime.

Cette cyberattaque vient d’être confirmée, ce 25 février 2019, par Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’Etat chargé du numérique du gouvernement français. Selon lui, les pirates à l’origine de cette attaque peuvent désormais accéder à une véritable mine de données.

Icann : l’annuaire central de l’internet victime d’une cyberattaque

Comme l’explique Mounir Mahjoubi, suite à la cyberattaque menée contre l’Icann, chaque fois qu’un internaute entre l’adresse d’un site internet, il est automatiquement redirigé vers une machine appartenant aux hackers. L’internaute n’y voit que du feu, puisque le site est en tous points similaire.

Cependant, en réalité, les hackers sont en mesure de récupérer toutes ses données pour se reconnecter au site web avec son compte ou pour lui dérober de l’argent. Cette cyberattaque pourrait donc entraîner une fuite de données massive, d’autant qu’on ignore si ces attaques ont cessé à l’heure actuelle.

Pour l’heure, Mounir Mahjoubi n’est pas en mesure de déterminer qui est à l’origine de cette attaque. On ignore également de quelle façon les pirates ont exploité les connexions établies. ll s’agissait peut-être d’une simple démonstration de force, ou d’une attaque ciblant une région précise du monde. Il est aussi possible que les données volées soient mises en vente sur le Dark Web. Dans tous les cas, la question à se poser est  » qui avait intérêt, qui avait les moyens de mobiliser les techniques pour le faire « …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend