LG annonce l'acquisition de Cybellum

LG annonce l’acquisition de Cybellum pour 240 millions de dollars

LG Electronics réalise une acquisition qui témoigne de ses ambitions dans un autre domaine émergent : le matériel et les services automobiles de nouvelle génération. La société annonce l’acquisition de Cybellum. Il s’agit d’un spécialiste israélien de la cybersécurité automobile qui détecte et évalue les vulnérabilités des services et du matériel des véhicules connectés au moyen d’une approche de jumeau numérique.

Un accord en plusieurs parties

LG Electronics était le géant de la technologie coréen qui était autrefois un acteur de premier plan sur le marché des téléphones mobiles. Mais la société semble mettre fin à cette activité, comme en témoigne l’acquisition de Cybellum, une startup israélienne de cybersécurité automobile. L’accord se déroule en plusieurs parties, a déclaré LG. Dans un premier temps, la société prend une participation de 64% dans Cybellum pour 140 millions de dollars. À l’issue du processus de négociation au quatrième trimestre, celle-ci apportera 20 millions de dollars supplémentaires sous la forme d’un simple accord pour une note de capital future (SAFE).

Les actions restantes seront alors acquises dans un futur proche. LG n’a pas communiqué de date précise mais cette date correspond au moment où l’évaluation finale et l’investissement seront confirmés. Dans l’état actuel des choses, si l’évaluation reste cohérente, la transaction vaudra au total quelque 240 millions de dollars. Les forces du marché ou le propre entonnoir commercial de l’entreprise pourraient avoir un impact sur cela.

Investir dans des startups automobiles

LG s’est forgé un profil d’investisseur dans des startups automobiles intéressantes. La société souligne son intérêt non seulement pour le matériel, mais aussi pour la fourniture de solutions logicielles automobiles. Le logiciel joue désormais un rôle essentiel dans l’industrie automobile, et avec lui, le besoin de solutions de cybersécurité efficaces. Ce dernier accord renforcera encore les solides bases de LG en matière de cybersécurité. Cette acquisition lui permettra d’être encore mieux préparé pour l’ère des voitures connectées

LG annonce l'acquisition de Cybellum

C’est un bon retour pour les investisseurs de Cybellum, qui comprenaient Blumberg Capital, Target Global et RSBG Ventures (la branche capital-risque du géant industriel allemand RAG). Cybellum avait levé un peu plus de 14 millions de dollars auparavant. La startup a été fondée en 2016 par Slava Bronfman et Michael Engstler, deux anciens de la cybersécurité des Forces de défense israéliennes. Au fil des années, la société a acquis un certain nombre de clients de renom utilisant sa technologie, parmi lesquels Jaguar Land Rover et Nissan.

Un investissement dans la sécurité

Les véhicules connectés représentent un nouveau vecteur d’attaque pour les pirates malveillants. Et en considérant les multiples composants qui entrent dans les véhicules ainsi que les nombreux équipementiers et constructeurs automobiles à l’œuvre dans le plus grand écosystème du véhicule, il s’agit d’un vecteur compliqué. Et ce sera d’autant plus complexe au fur et à mesure que les automobiles gagnent en intelligence, deviennent plus connectés et éventuellement plus autonomes. 

L’un des grands défis a été d’avoir une approche commune de la cybersécurité dans tout cela. L’approche de Cybellum consiste à créer un soi-disant « jumeau numérique » du système. C’est une façon de combler la fragmentation entre les composants individuels, tout en étant capable de surveiller les événements en temps réel sans solliciter les systèmes du véhicule lui-même.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest