chapeau en alu

[L’Histoire d’internet] Au fait, d’où vient ce mythe du complotiste au chapeau en alu ?

Sur Internet, certains mythes persistent, comme celui du chapeau en alu. Mais quelles sont ses origines réelles ?

On dit des chapeaux en aluminium qu'ils protègent des interférences mentales. Ce concept a prospéré avec le climat de peur de la surveillance. Sont-ils pour autant efficaces ? Découvrons-le ensemble.

Chapeaux en alu : l'accessoire de mode pour le conspirateur chic

Le concept de chapeau en aluminium trouve son origine dans la littérature des années 1920. En fait, c'est en 1927 que Julian Huxley écrit « Le roi de la culture tissulaire ».

Ce récit expose les aventures de Hascombe, un scientifique perdu dans une jungle. Ce dernier, capturé par une tribu, découvre que le métal bloque les effets télépathiques.

Pour éviter d'être manipulé mentalement, il confectionne des chapeaux en feuille d'aluminium. Cette idée, bien sûr, capte l'imagination du public, donnant naissance à un symbole durable de résistance contre le contrôle invisible.

Protection contre les ondes ou amplificateur de mode ?

Le chapeau en aluminium signalait, au départ, une forme de folie ou de profonde méfiance. Après tout, porter un tel couvre-chef suggérait que vous craigniez les extraterrestres ou le gouvernement.

Sous prétexte de se protéger, les gens ont adopté ce symbole avec une confiance troublante dans son pouvoir. En 1926, peu avant la parution de la nouvelle de Huxley, la Reynolds Metals Company introduisit le papier d'aluminium, qui devint vite populaire non seulement pour la cuisine mais aussi, ironiquement, pour fabriquer ces chapeaux.

Et autrefois, l'idée était purement fictionnelle, mais elle a été ée scientifiquement en 2005. Quatre étudiants du MIT, dont Benjamin Recht, ont mené une étude nommée « Sur l'efficacité des casques en papier d'aluminium : une étude empirique ».

De manière surprenante, ils ont découvert que ces chapeaux pouvaient en fait amplifier des fréquences réservées au gouvernement, entre 1,2 et 1,4 Ghz, des gammes normalement dédiées à la localisation GPS et aux communications satellites.

Bien que l'étude fût initialement perçue comme une blague, elle soulève des questions sur la facilité avec laquelle les théories du complot peuvent être acceptées.

Des bonnets anti 5G à la folie en ligne

L'impact de cette croyance ne cesse de grandir. En réalité, avec l'arrivée de la technologie 5G, de nouvelles peurs émergent, conduisant à une recrudescence de produits prétendument protecteurs.

Les bonnets et chapeaux anti 5G, par exemple, se vendent entre 30 et 65 dollars. Internet, de cette façon, a amplifié et distordu la légende du chapeau en aluminium.

Des salles de message aux groupes , des théories plus absurdes les unes que les autres se propagent, alimentant une méfiance vis-à-vis des médias et du gouvernement.

Au point que, de nos jours, le chapeau en aluminium est plus qu'un objet. Il symbolise désormais la rébellion culturelle et le doute permanent.

Bien sûr, l'absence de preuves tangibles quant à son efficacité souligne la nécessité de garder un esprit critique. Le chapeau en alu nous rappelle que, dans notre quête de vérité, nous devons naviguer entre scepticisme sain et ouverture d'esprit sans tomber dans la paranoïa.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *