Accueil > Cloud computing > Le marché du Cloud chinois a crû de 40% en seulement un an
chine cloud computing croissance

Le marché du Cloud chinois a crû de 40% en seulement un an

Le marché du Cloud chinois a rencontré une croissance de 40% en un seulement et devrait encore doubler d’ici 2022. C’est ce que révèle un rapport publié par la CAICT…

Amazon, Microsoft Azure et Google, les leaders mondiaux du Cloud Computing, doivent-ils trembler face aux fournisseurs de services chinois ? Peut-être bien.

Selon une étude menée par la China Academy of Information and Communications Technology (CAICT) et publiée par le site web Xinhua, le marché chinois du Cloud Computing a atteint une valeur de 96,26 milliards de yuans en 2018. Ceci représente une croissance monumentale de 39,2% par rapport à 2017. Et ce n’est pas fini : d’ici 2022, le marché devrait doubler pour atteindre une valeur de 117,2 milliards de yuans.

Concernant le cloud privé, sa valeur est estimée par le CAICT à 52,5 milliards de dollars pour 2018. Ceci représente une croissance de 23,1% en un an. D’ici 2022, ce marché devrait atteindre une valeur de 117,2 milliards de dollars.

Cloud Computing : la Chine commence à peine à exploiter son potentiel

Selon un récent communiqué du ministère chinois de l’Industrie et de l’Informatique, un million d’entreprises supplémentaires utiliseront le Cloud d’ici 2020 en Chine. La technologie est adoptée et se développe à un rythme effréné, ce qui devrait enfin lui permettre d’exploiter son plein potentiel.

En effet, dans son classement d’avril 2018, l’Asia Cloud Computing Association (ACCA) a classé la Chine juste devant le Viêt Nam parmi les pays d’Asie-Pacifique. Selon les analystes, le pays met du temps entamer sa transformation numérique à cause de son envergure immense. Ses infrastructures vieillissantes et sa connectivité médiocre le font dégringoler dans le classement.

Néanmoins, comme le souligne le rapport, le gouvernement chinois continue à investir massivement dans le développement et l’amélioration de l’infrastructure. A l’évidence, ces efforts devraient porter leurs fruits dans les années à venir…

Quoi qu’il en soit, les acteurs chinois du Cloud ont déjà commencé à prendre d’assaut la région Asie-Pacifique. Selon un rapport publié en mari 2019 par Synergy Research, les trois premiers fournisseurs chinois comptent parmi les six plus gros vendeurs de la région. Alibaba se hisse en deuxième place, Tencent en quatrième place, et Sinnet en sixième place. Les places numéro 1, 3 et 5 sont respectivement occupées par Amazon, Microsoft et Google… mais pour combien de temps ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend