Marvell : le challenger du Data Center surpasse Nvidia et AMD

AMD, Nvidia et Qualcomm ont depuis toujours été les concepteurs de puces sans usine les plus renommés. Mais aujourd’hui, le challenger du Data Center suit également la vitesse de la flèche. D’ailleurs, Marvell est en train de  dépasser Nvidia et AMD.

Marvell, un concepteur de longue date

Marvell confectionne depuis 1990 des puces à fins de mise en réseau, de stockage et de calcul. Aujourd’hui, ce dernier domaine mise sur les unités de traitement de données (DPU) et les puces de sécurité. Des puces qui, servent non seulement les data centers et le cloud, mais aussi les marchés d’entreprises, d’automobile et de télécommunications. D’ailleurs, ces marchés l’ont permis ces dernières années de s’éloigner des marchés de consommation pour se tourner vers le monde de l’infrastructure. Le mois dernier, Matt Murphy, président et chef de direction de Marvell a fait une déclaration à ce sujet. « Avec 88 % de nos revenus globaux provenant de l’infrastructure de données, nous sommes convaincus que nos moteurs de croissance séculaires uniques dans le cloud, la 5G et l’automobile continueront à contribuer à une croissance durable à long terme », disait-il.

 Marvell Technology combat Nvidia et AMD

Quand la discussion concerne la conception de puces sans usine, les pensées tournent directement vers AMD, Nvidia et Qualcomm. Elles ont toujours attiré l’attention, évidemment, puisque leurs puces alimentent tout. D’ailleurs, cela leur a permis de doubler leurs revenus.  Cependant, aujourd’hui, un autre concepteur de puce sans usine est en train de leur prendre le dessus. En plus, son nom n’est pas nouveau, c’est Marvell Technology, basé dans la Silicon Valley.

Marvell a fait la croissance la plus rapide parmi les 10 principaux concepteurs de puces sans usine cette période. Les chiffres fournis par la société de recherche taiwanaise TrendForce le prouvent. D’après ces données, ses revenus ont augmenté de 72 % à 1,4 milliards de dollars durant le premier trimestre. Cela dit, Marvell a fait preuve d’une croissance légèrement plus rapide que Nvidia et AMD. Les revenus d’AMD ont crû de 71 % à 5,9 milliards de dollars. Tandis que ceux de Nvidia et Qualcomm de 53% et 52% respectivement.

Un développement dédié à l’ASIC

Cette croissance trimestrielle rapide de Marvell est entièrement consacrée à l’actvité ASIC du commutateur Inovium. En guise de rappel, la société l’a acquise l’année dernière pour 1,1 milliard de dollars. Et, selon TrendForce, elle y est à 125 % dans la croissance annuelle des revenus de Marvell.

Innovium fabrique des commutateurs Ethernet ASIC à large bande passante et à faible latence. Elle se concentre surtout sur les fournisseurs de services cloud qui ont besoin de mises en réseau hautes performances. Et, les produits sont désormais en concurrence avec plusieurs produits ASIC. A citer, Tofino d’Intel, Trident et Tomahawk de Broardcom, SiliconOne de Cisco Systems et Spectrum de Nvidia.

Marvel a déclaré dans son rapport sur les résultats que les revenus des produits ont tous augmenté de 131 %. Ce qui représente 44 % des revenus totaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest