Nintendo

Nintendo donne son avis sur les IA comme Midjourney (et n’y va pas de main morte)

Shuntaro Furukawa vient d'annoncer plusieurs titres majeurs pour leur nouvelle console Switch 2. Mais ce n'est pas la seule nouvelle de cette semaine. En effet, le boss de Nintendo s'est aussi exprimé sur les IA comme . Et son opinion ne va pas ravir les adeptes de ces technologies.

Midjourney, 3, Sora, ou autres. Ces IA génératives sont les références à l'heure actuelle. Certaines peuvent créer des vidéos, d'autres des images uniques. Ce sont les signatures de ces technologies. Toutefois, elles ne font pas l'unanimité auprès des grands noms du gaming. Récemment, Shuntaro Furukawa s'est exprimé à propos de ces IA. Son avis va vous étonner. Accrochez-vous.

L'IA n'est pas la solution chez Nintendo

Des magasins réputés, comme Toy R Us, ou des studios de jeux vidéo, à l'instar Ubisoft n'ont pas hésité à utiliser l'IA. Certains ont exploité la performance de cet outil pour créer des vidéos, d'autres des images. Midjourney et Sora étaient alors les centres des attentions.

Mais la donne change chez Nintendo. Le studio japonais garde son côté conservateur, malgré l'émergence fulgurante des intelligences artificielles génératives.

« Les IA génératives qui ont été un sujet brûlant récemment peuvent être créatives, mais je reconnais qu'elles posent des problèmes avec la propriété intellectuelle », explique Shuntaro Furukawa lors de son échange avec ses investisseurs.

Pour lui, les mesures concernant l'IA ne sont pas toujours assez claires. Elle peut alors exploiter des données sensibles.

Il a aussi ajouté : « Notre entreprise a des décennies de savoir-faire dans la création d'expériences optimales pour nos clients. Même si nous sommes flexibles vis-à-vis du développement technologique, nous espérons pouvoir continuer à proposer une valeur qui nous est propre et n'est pas simplement créée par la seule technologie ».

C'est décidé, Nintendo compte sur ses employés expérimentés. L'IA sera alors en second plan, en analysant les explications du boss de Nintendo.

Miser sur l'intelligence humaine, la clé de la réussite ?

Shuntaro Fururawa n'est pas du tout contre les prouesses de l'IA. Cette technologie est un pilier du gaming.

« Les technologies d'IA ont toujours été utilisées pour contrôler les mouvements des personnages ennemis », disait-il.

Par contre, exploiter cette technologie pour créer des images et des vidéos n'est pas au programme chez Nintendo. Midjourney, Dall-E et les autres ne seront pas des outils de références pour l'entreprise japonaise.

Nintendo et ses équipes vont se focaliser sur l'expérience de ces développeurs. Ils ont toujours donné du lourd, même sans IA. Les titres Zelda sont les preuves de ces exploits.

Une vision conservatrice, qui mettra l'humanité à l'œuvre. Nintendo serait-elle une pionnière dans ce domaine ? Après tout, le studio japonais a les capacités nécessaires pour y arriver.

Mais une question se pose. Est-ce que Nintendo pourra garder la ligne, en tenant compte des IA des concurrents ? Seul l'avenir nous le dira. Pour moi, la compétition sera rude pour tous les studios de gaming. N'hésitez pas à donner vos avis en commentaire. 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *