Le nouveau Zelda en fuite sur le Web, catastrophe pour Nintendo

Le nouveau Zelda en fuite sur le Web, catastrophe pour Nintendo

La fuite du nouveau Zelda sur le Web a soufflé un vent de panique dans l’univers du gaming, notamment chez Nintendo qui a fixé la sortie officielle du jeu le 12 mai prochain. Les fuites et le piratage restent un fléau pour l’entreprise malgré les efforts déployés pour les contenir.

Nouveau Zelda : Nintendo tente tant bien que mal de gérer les fuites

L’industrie du gaming a toujours dû faire face aux fuites de nouveaux jeux. Mais ces dernières années, le nombre et l’envergure des piratages montent toujours crescendo. Nintendo a encore une fois été victime de fuite pour un jeu qui n’est pas encore sorti. La fuite concerne cette fois-ci le nouveau jeu à venir, The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom

Très attendue, la suite de Legend of Zelda : Breath of the Wild a initialement été prévue pour 2022. La sortie a été différée pour le printemps 2023, le 12 mai plus exactement. Mais un peu plus d’une semaine avant cette sortie officielle, l’un des jeux les plus attendus de l’année fuite sur les réseaux sociaux.

Les leaks ont commencé par des images, des captures d’écran de petits extraits de séquences inédites de cinématiques et de gameplay en l’occurrence. Nintendo et son équipe essaient tant bien que mal de faire supprimer les images. Le jeu complet a ensuite circulé sur Discord. D’autres ont essayé de le relayer sur la plateforme de streaming Twitch, mais le contenu a été rapidement supprimé. 

Comment le jeu a-t-il fuité ?

Ce genre de fuite arrive plus rarement à Xbox et PlayStation. Mais pour Nintendo, c’est un problème récurrent, notamment pour les jeux à l’ancienne distribués via des cartouches physiques. Une fois que les jeux sont prêts, ils sont jouables sans correctifs ni connexion au serveur. Mais surtout, les jeux peuvent être copiés

https://www.youtube.com/watch?v=jHM3zfmB7rc

Nintendo est déjà sur les pieds de guerre pour découvrir l’origine de la fuite. L’entreprise a d’ailleurs commencé à intenter une action en justice contre Discord. La plateforme doit fournir les coordonnées de la personne qui a initialement publié le jeu sur le forum. En attendant, les fans qui souhaitent attendre l’effervescence de la sortie officielle du jeu doivent éviter un temps les réseaux sociaux, envahis par les spoilers.

Avant cette fuite, certains détails de Tears of the Kingdom ont déjà été divulgués sur Internet en février. Les internautes ont notamment pu voir des détails sur des personnages, des armes et des mécanismes encore non révélés officiellement. En tout cas, les experts assurent que les fuites et les copies divulguées n’influent que peu sur les ventes du produit final, surtout pour un jour aussi populaire que la Légende de Zelda.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *