Accueil > Cloud computing > Orange lance son propre PC Cloud pour concurrencer Shadow
orange pc cloud

Orange lance son propre PC Cloud pour concurrencer Shadow

Tout comme la startup Blade et son Shadow, Orange va lancer son propre PC Cloud. En s’abonnant à un service, les utilisateurs pourront accéder à un puissant ordinateur hébergé dans les Data Centers de l’opérateur via le Cloud depuis n’importe quel appareil connecté à internet.

Depuis 2016, la startup française Blade fait fait parler d’elle dans le monde entier. En effet, son service Shadow PC permet d’utiliser un puissant PC depuis n’importe quel appareil connecté à internet. Le PC en question est hébergé dans les Data Centers de l’entreprise, et les utilisateurs y accèdent via le Cloud.

Il y a encore quelques années, un tel service n’aurait jamais pu voir le jour. Toutefois, grâce à l’essor du Cloud et à l’accélération des connexions internet, le Shadow PC fonctionne (relativement) bien pour la plupart des utilisateurs. Il est possible de s’en servir pour la bureautique, pour la connexion internet ou même pour jouer à des jeux vidéo en Cloud Gaming.

Face au succès de Blade, Orange a décidé d’apporter un peu de concurrence à la startup parisienne. L’opérateur historique compte lancer à son tour une offre de PC Cloud.

Orange proposera son PC Cloud aux professionnels dès le printemps 2019

cloud orange pc

Le service prendra la forme d’un abonnement. Les utilisateurs y accéderont via la fameuse Clé TV d’Orange. C’est un petit dongle HDMI. De fait, il déverrouille le bouquet TV sans passer par la Livebox. On accédera au PC depuis n’importe quel appareil connecté, y compris un simple smartphone ou une télévision.

Dans un premier temps, à partir du printemps 2019, seuls les professionnels pourront s’abonner à ce nouveau service Orange. Par la suite, si les essais sont concluants, le grand public bénéficiera de l’offre.

On ignore pour l’heure quelle sera la configuration des PC proposés par Orange via le Cloud, ainsi que la vitesse de connexion qui sera nécessaire pour les utiliser à distance. Ces détails techniques sont pourtant de la plus haute importance, puisqu’ils déterminent qui pourra accéder au service… et ce qu’il sera possible d’en faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend