Peekaboo : un nouveau cadre de confidentialité pour l’IoT

Peekaboo : un nouveau cadre de confidentialité pour l’IoT

Peekaboo apporte plus de transparence à la gestion des données dans l’écosystème des appareils IoT pour les maisons intelligentes. Ce nouveau cadre de confidentialité, élaboré par les chercheurs  de l’université Carnegie Mellon (Pittsburgh – États-Unis) permet de limiter la collecte et le partage des données personnelles des utilisateurs.

Contrôler les données d’une maison intelligente

Confort, flexibilité, sécurité, efficacité énergétique, contrôle à distance… Une maison intelligente multiplie les avantages. Malheureusement, il y a toujours un revers à la médaille : la confidentialité des données.

Les appareils IoT et les applications connexes ont besoin des données utilisateurs pour fonctionner. De leur côté, les utilisateurs se posent des questions sur la collecte des données et l’utilisation de leurs informations personnelles. 

Face à ce constat, les chercheurs de l’université Carnegie Mellon ont développé Peekaboo, une nouvelle architecture sensible à la confidentialité. Ce nouveau cadre permet aux utilisateurs de contrôler leurs données personnelles.

Comment fonctionne Peekaboo ?

Dans le sphère de la confidentialité et de la protection des données, il existe un principe que l’on appelle « minimisation des données ». Cela suppose que les entreprises qui collectent des données doivent s’en tenir au strict minimum nécessaire pour fonctionner. 

Les chercheurs expliquent : « Ce système exploite un hub à domicile pour prétraiter et minimiser les données sortantes de manière structurée et exécutoire avant de les envoyer à des serveurs cloud externes ».

En pratique, Peekaboo demande aux développeurs d’énoncer de façon explicite les comportements de collecte de données. Les utilisateurs, de leur côté, peuvent gérer leur préférence de confidentialité. Et ce, sur l’ensemble de ses appareils connectés. 

Une étiquette de confidentialité pour la maison

Peekaboo : un nouveau cadre de confidentialité pour l’IoT

L’étiquette de confidentialité repose sur le même principe que l’étiquette nutritionnelle ou l’étiquette-énergie. En d’autres termes, celle-ci indique aux utilisateurs quelles données sont collectées via une application. L’idée est d’accroître la transparence au profit des utilisateurs.

Si cette étiquette est proposée pour chaque application ou appareil IoT, Peekaboo assure une totale transparence sur la collecte des données pour l’ensemble de la maison intelligente en générant automatiquement cette étiquette (visible dans la section Sécurité des données d’iOS et d’Android).

« Cette approche offre aux utilisateurs (et aux auditeurs) plus de transparence sur le comportement d’un appareil, en termes de données collectées, de niveau de granularité, des conditions de partage », déclarent les chercheurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest