SlashNext lève des fonds pour lutter contre le phishing

Lutte contre le phishing : SlashNext lève 26 millions de dollars

Face à la hausse des attaques par hameçonnage, la plateforme anti-phishing SlashNext annonce avoir levé 26 millions de dollars en financement de série B. Totalisant désormais 43 millions de dollars de fonds levés, l’entreprise prévoit d’affecter le capital à l’acquisition de clients, au développement des opérations et à la création de partenariats de distribution. 

Des chiffres inquiétants

Selon une récente étude de Proofpoint, 75 % des organisations dans le monde ont subi une attaque de phishing en 2020. 74 % des attaques ciblant des entreprises américaines ont réussi.

95 % des organisations prétendent dispenser une formation de sensibilisation au phishing à leurs employés. Néanmoins, l’attaque par hameçonnage reste le type de menace le plus susceptible de provoquer une violation de données.

Le Data Breach Investigations Report (DBIR) 2020 de Verizon révèle que 22 % des violations de données impliquent du phishing

Tirer parti de l’IA pour lutter contre le phishing

SlashNext fournit un service basé sur l’IA conçu pour identifier le phishing, l’ingénierie sociale. Le service détecte également d’autres menaces sur les canaux de communication et les applications d’entreprise.

La plateforme peut protéger contre la fraude bancaire, les navigateurs malveillants, le vol d’identifiants et d’autres attaques notamment le smishing et le vishing. La solution de SlashNext combine des navigateurs virtualisés et une IA pour analyser le comportement des cyberattaquants potentiels.

SlashNext prétend également tirer parti de l’IA sur l’appareil pour le phishing et les attaques ciblées à partir des canaux du navigateur. Des modèles d’IA supplémentaires exécutés sur des appareils mobiles détectent et bloquent les attaques par smishing et vishing en langage naturel (NLP).

Une technologie éprouvée

SlashNext lève des fonds pour lutter contre le phishing

Cette technologie a enregistré plus de 2,5 millions de menaces de phishing se cachant dans des infrastructures légitimes (AWS, Outlook, Sharepoint, Microsoft Azure). L’IA de SlashNext détecte quotidiennement des dizaines de milliers de menaces. 

L’IA a été continuellement entraînée pendant plus de quatre ans sur un cumul de 2 pétaoctets de métadonnées. SlashNext est l’une des nombreuses sociétés qui développent des produits basés sur l’IA pour lutter contre les attaques de phishing.

Les systèmes de protection des points de terminaison ratent entre 40 % et 80 % des menaces de phishing multicanal. Selon les recherches de SlashNext, 65% des tentatives de phishing proviennent des réseaux sociaux, des applications de chat et d’autres sources en dehors du courrier électronique.

Les menaces d’ingénierie sociale détectées par la technologie d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique de SlashNext a connu une forte augmentation de l’ordre de 270 % en 2021. Cela indique un passage aux attaques de phishing multicanal à mesure que les applications et les navigateurs se déplacent vers le Cloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest