Accueil > Sécurité > RGPD > Snapchat : le RGPD renforce l’hégémonie de Google et Facebook
snapchat rgpd google facebook

Snapchat : le RGPD renforce l’hégémonie de Google et Facebook

Le RGPD risque de permettre aux géants du web que sont Google et Facebook d’asseoir leur domination sur les petites entreprises. C’est ce qu’affirme Evan Spiegel, le CEO de Snap Inc et créateur de Snapchat…

Depuis le 25 mai 2018, le RGPD est en vigueur dans toute l’Union européenne. Ce nouveau Règlement général pour la protection des données oblige les entreprises qui collectent des données personnelles à faire preuve d’une transparence accrue, à rendre aux citoyens européens le contrôle de leurs données.

Malheureusement, cette loi pourrait indirectement favoriser les géants du web que sont Google et Facebook et leur permettre d’asseoir leur domination sur le marché de la publicité en ligne. C’est l’idée qu’a développé Evan Spiegel, le CEO de Snap Inc et créateur de Snapchat, lors d’une conférence organisée à Londres par le Wall Street Journal le 14 mai 2019.

Snapchat : le RGPD force les petites entreprises à se tourner vers Google et Facebook

Selon ses dires, il est trop difficile pour les petits éditeurs de faire de la publicité sur leurs sites web en se conformant au RGPD. C’est la raison pour laquelle il leur sera nécessaire de faire appel à Google ou Faebook, et donc de vendre les données de leurs utilisateurs à ces mastodontes.

Malgré son envergure, Snap Inc fait d’ailleurs partie des entreprises qui rencontrent de telles difficultés. Alors que la firme totalise 190 millions d’utilisateurs quotidiens, elle ne parvient toujours pas à atteindre son seuil de rentabilité en générant des revenus publicitaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend