Intel se trouve en tête du classement en technologie cloud

Une nouvelle étude de KeyBanc Capital Markets révèle qu’Intel. est à la tête de la croissance de la technologie cloud. Cela dit, l’organisation a remporté la dernière course aux puces pour le cloud.

Intel s’aligne aux vainqueurs grâce à sa technologie Cloud Ice Lake

D’après une recherche de KeyBanc, Intel. INTC, 1.17 %  est le gagnant des derniers processeurs de serveur de suivi de données mensuels. Ces derniers sont utilisés pour les « instances cloud » ou les services disponibles via un cloud public. Cette étude réalisée par KeyBanc a été publiée jeudi dernier. En fait, elle se consacre aux nouvelles architectures de processeur cloud comme celle d’Intel, Ice Lake.

KeyBanc annonce que les instances cloud se sont fortement développées, plus particulièrement en mai. D’ailleurs, les statistiques affichent une croissance de 3 % par rapport à avril et de 26 % par rapport à la même période de l’an passé. L’étude affirme bien que cette croissance est en partie grâce aux instances qui usent des processeurs cloud d’Intel. Ces dernières ont augmenté de 4 % comparé au mois d’avril. Et même comparé à la même période de l’an dernier, le pourcentage atteignait 18%. Si l’on venait tout simplement à parler du processeur Ice Lake, les instances ont augmenté de 10 % d’un mois à l’autre. Un pourcentage qui amené à 71% pour toute une année. En gros, la croissance est essentiellement grâce à lui. Effectivement, car c’est en grande partie par l’intermédiaire de l’utilisation dans AMZN d’Alazon.com, -1.39% Plate-forme Amazon Web Services (AWS).

« Nous considérons ces résultats comme modérément positifs pour INTC, étant donné les modestes gains de parts de marché dans le cloud pour la première fois depuis septembre 2021 », note l’analyste de KeyBanc, John Vinh.

Un pourcentage d’instances qui dépasse celui de Nvidia et AMD

Bien qu’Intel connaisse un essor considérable, c’est le cas contraire pour AMD et Nvidia. En effet, les instances cloud utilisant Nvidia. NVDA, 0,21 % et Advanced Micro Devices AMD, 0.65% processeurs ont augmenté modestement. Pour le cas de Nvidia,  les instances exploitant son processeur graphique n’ont augmenté que de 2% d’un mois à l’autre. En gros, d’une année sur l’autre, le pourcentage de croissance est de 39%. Et cela est principalement dû à son utilisation de son processeur Ampere chez Alibaba Group Holding Ltd. BABA, +0,82 %.

Quant à AMD, ses instances cloud n’ont augmenté que de 1% par rapport à avril. Mais, d’une année sur l’autre, la croissance a touché les 116%. « L’utilisation des processeurs milanais de l’entreprise a augmenté modestement en mai, a conduit mes déploiements AWS », a écrit Vinh.

Les actions d’Intel gagnent 3,1 %

Lors des échanges de l’après-midi du vendredi, les actions d’Intel ont gagné 3, 1 %.  Ces gains ont notamment été stimulés par le rebond plus large des actions technologiques. Dès lors, Nvidia a grimpé de 4,0 % et AMD de 4,8 %, dépassant le SPX de l’indice S&P 500, 0,31 % gain de 2,4 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest