top navigateurs web protection données

Top des meilleurs navigateurs web pour la protection des données

Découvrez le top des meilleurs navigateurs web pour la protection de vos données personnelles et de votre confidentialité. Tor, Brave, Waterfox… grâce à ces navigateurs, vous pourrez surfer sur le web sans avoir à craindre que vos données soient collectées par des tiers.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Chaque jour, nous utilisons les navigateurs web pour surfer sur internet, faire son shopping en ligne, consulter les réseaux sociaux, écouter de la musique en streaming et bien plus encore. Malheureusement, dans leur configuration par défaut, la plupart des navigateurs collectent de nombreuses données à votre sujet : historique de navigation, identifiants de connexion, cookies et trackers, ou encore vos informations personnelles enregistrées par les fonctionnalités d’autocomplétion.

Les navigateurs les moins sécurisés peuvent même exposer ces informations à des tiers et leur faciliter la tâche pour s’en emparer. C’est la raison pour laquelle il est très important de choisir un navigateur qui garantit la protection de vos données et de votre confidentialité. Voici notre sélection des meilleurs.

Tor, le navigateur web le plus confidentiel

Le navigateur Tor est sans nul doute l’un des plus fiables à l’heure actuelle en termes de confidentialité. Lorsque vous l’utilisez, vos données sont automatiquement chiffrées et envoyées à différents relais afin de garder votre identité secrète. Ceci vous permettre non seulement d’éviter les publicitaires, mais aussi les hackers ou quiconque tente de vous espionner.

Cependant, ce navigateur déçoit par son manque de vitesse. Si vous souhaitez par exemple visionner des vidéos en streaming, il ne s’agit pas de la meilleure option. En revanche, si la confidentialité est votre unique priorité, cette solution est idéale.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Brave, le navigateur web qui protège vos données et vous rémunère

Basé sur Chromium et créé par un ancien de Mozilla, le navigateur web Brave est à la fois rapide et sécurisé, et intègre nativement un ad-blocker. Les serveurs de Brave ne trackent pas les données des utilisateurs, et plusieurs extensions très utiles peuvent être téléchargées.

Les réglages par défaut sont suffisamment confidentiels, et il est possible de les modifier pour encore plus de sécurité. De plus, depuis peu, Brave propose à ses utilisateurs de visionner des publicités en échange d’une rémunération…A

Comment fonctionne la publicité sur Brave ?

En concordance avec la volonté de ses concepteurs de respecter le plus possible l’internaute, le visionnage des publicités est complètement optionnel. Ceux qui n’en veulent pas peuvent donc continuer à surfer comme ils l’ont toujours fait. De plus, ceux qui veulent participer au programme de « publicité à la demande » peuvent spécifier la fréquence des annonces. À tout moment, ils conservent ainsi le contrôle sur leur internet.

Après chaque publicité visionnée, l’internaute recevra des jetons échangeables en dollars ou bitcoins. De la sorte, il perçoit 70 % des revenus générés. Les 30 % restants vont quant à eux à l’éditeur du contenu ou réalimente le système de récompense.

L’ensemble du mécanisme repose non sur les traditionnels cookies, mais sur un algorithme de machine learning intégré au navigateur. Celui-ci détermine les annonces qui présentent un intérêt pour le visiteur d’un site en fonction du contenu du site en lui-même ainsi que de l’historique de la navigation. En tout cas, aucune donnée relative à la personne n’est envoyée vers les serveurs de Brave ou d’un tiers.

Disponible sur brave-navigateur.com, le navigateur Brave constitue ainsi une petite révolution face à l’hégémonie actuelle des trackers sur le web. Un système alternatif pour une toile plus transparente.

Waterfox, un dérivé de Firefox focalisé sur la protection des données

Dérivé de Firefox 56, Waterfox propose un fonctionnement très similaire à son modèle. Cependant, contrairement au navigateur de Mozilla, il ne collecte pas les données des utilisateurs.

Il s’agit d’un bon choix de navigateur en termes de sécurité, mais on déplore des mises à jour de sécurité plutôt lentes. De fait, les patchs ne sont pas appliqués assez rapidement dans la plupart des cas. Quoiqu’il en soit, Waterfox est clairement l’un des meilleurs dérivés de Firefox. Il présente l’avantage d’être open-source et permet aussi d’utiliser les extensions créées pour Firefox.

Pale Moon, un navigateur web basé sur l’ancien Firefox

Tout comme Waterfox, Pale Moon est basé sur Firefox. Il est également open-source et compatible avec plusieurs vieilles extensions Firefox, est personnalisable, et ne collecte pas de données. Son gros défaut est incompatible avec nombreuses extensions récentes de Firefox.

En effet, ce navigateur n’est pas basé sur Firefox 56, mais sur une version plus ancienne : Firefox 38. De fait, son interface paraît elle aussi plutôt ancienne, voire même dépassée, et certains s’inquiètent concernant son niveau de sécurité…

Ungoogled Chromium, le navigateur confidentiel basé sur Chromium

Ungoogled est basé sur Chromium, le code Open Source de Google Chrome, mais se débarrasse de toutes les fonctionnalités compromettantes pour la confidentialité. De plus, plusieurs fonctionnalités supplémentaires ont été ajoutées afin d’améliorer la confidentialité, le contrôle et la transparence.

Pour le reste, l’expérience est très proche de celle proposée par Chromium par défaut. Contrairement à d’autres dérivés de Chromium proposant leur propre vision d’un navigateur, celui-ci mise sur le minimalisme. De plus, les mises à jour de sécurité Chromium sont régulièrement déployées. Il s’agit d’un projet 100% open source.