Accueil > Cloud computing > VMware met la main sur Carbon Black et Pivotal
vmware pivotal

VMware met la main sur Carbon Black et Pivotal

Le spécialiste de la virtualisation fait les choses en grand. Au total, Vmware va débourser 4,8 milliards de dollars pour racheter Carbon Black et Pivotal Software. Ainsi, la société compte ajouter à son catalogue un PaaS et des solutions de cybersécurité.

Jeudi 22 août, VMware et Pivotal Software ont trouvé un accord définitif. Le spécialiste de la virtualisation acquiert le fournisseur d’outils DevOps et d’un PaaS basé sur les projets open source Cloud Foundry. Montant de l’opération ? 2,7 milliards de dollars. Le même jour, la société annonçait le rachat de Carbon Black, un acteur important de la cybersécurité Cloud (5600 clients), pour 2,1 milliards de dollars.

Ce coup double vise à renforcer les solutions Cloud native de la firme de Palo Alto. Elle prévoit d’élargir son offre en matière de cybersécurité, d’intelligence artificielle et de Big Data. Ainsi, VMware compte disposer d’un portfolio complet pour s’adresser aux entreprises. Pat Gelsinger, CEO de la société, mise sur le multi-cloud, la transformation numérique et la sécurité.

VMware veut devenir un acteur incontournable de la transformation numérique

Bien évidemment, la technologie de conteneurisation est au cœur de ces acquisitions. Kubernetes permet de créer un grand nombre de solutions et d’applications et de les administrer. VMware et Pivotal sont fortement engagés concernant l’adoption de la plateforme d’orchestration de containers. En juillet dernier, ils ont introduit ensemble la version alpha de Pivotal Container Service (PKS).

Cet outil présenté en février 2018 permet à de petites équipes de gérer de nombreux clusters Kubernetes et de déployer, en toute logique, de déployer plus rapidement leurs applications. Ce rapprochement n’a rien de surprenant : Pivotal était à l’origine incubé par EMC et VMware dès sa création en 2013.

La cybersécurité, une priorité

Concernant le rachat de Carbon Black, Pat Gelsinger déclare dans un communiqué de presse :

En intégrant Carbon Black à la famille VMware, nous faisons un grand pas en avant dans le domaine de la sécurité et proposons une plateforme pour les entreprises afin d’ administrer et protéger les charges de travail, les applications et les réseaux. Avec cette acquisition, VMware va également prendre une position de leader dans le domaine de la sécurité pour la nouvelle ère des applications modernes livrées depuis n’importe quel cloud vers n’importe quel appareil.

VMware compte ainsi déployer la technologie contenue dans la plateforme de Carbon Black à travers ses différentes solutions, notamment au sein du logiciel de gestion réseau NSX, à la plateforme de virtualisation vSphere, Appdefense, Workspace ONE et SecureState.

Les deux transactions seront closes au cours du second trimestre 2020 qui se terminera le 31 janvier 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend