X / Twitter

X / Twitter veut vos données biométriques et votre CV ! Faut-il quitter le réseau ?

Dernièrement, la nouvelle politique de confidentialité de Twitter, surnommée X, ajoute une dimension supplémentaire à ces préoccupations. Selon cette politique, Twitter peut désormais collecter vos données biométriques et informations professionnelles.

Twitter, récemment renommé « X » par Elon Musk, modifie sa politique de confidentialité. Désormais, X collecte des données biométriques et des informations sur l’emploi de ses utilisateurs. Qu’est-ce que cela signifie pour vous et devriez-vous envisager de quitter la plateforme ?

X / Twitter et les données biométriques

Après la vague d’Elon Musk visant à faire de X / Twitter une « application à tout faire », la plateforme a changé. Comme WeChat en Chine, elle a révisé sa politique de confidentialité. Cette révision inclut la collecte d’informations biométriques pour des raisons de sûreté, de sécurité et d’identification.

Il n’y a pas de précision sur le type de données biométriques. Cependant, le terme laisse supposer un scan facial ou d’autres mesures pour prouver l’humanité de l’utilisateur. Alors que X / Twitter reste silencieux sur les détails, on peut se poser des questions. Sont-elles des mesures de sécurité nécessaires ou simplement une intrusion dans notre vie privée ?

X / Twitter deviendra-t-il le nouveau LinkedIn ?

Un autre changement majeur dans la politique de X / Twitter est la collecte des antécédents professionnels des utilisateurs. Cette démarche suggère que X / Twitter a l’intention de concurrencer LinkedIn. D’après la politique mise à jour, le réseau social collectera « votre expérience professionnelle, vos antécédents académiques et votre historique de recherche d’emploi ». De plus, ces données pourront être partagées avec les employeurs auprès desquels vous postulez.

Pour le moment, il est difficile de voir comment X peut devenir un sérieux concurrent pour LinkedIn. Les employeurs et les chercheurs d’emploi ont longtemps considéré LinkedIn comme la plateforme de prédilection pour le recrutement professionnel. Mais il semble qu’Elon Musk a des plans ambitieux pour transformer Twitter en une application polyvalente qui couvre tout, du microblogging au trading d’actions et maintenant au recrutement.

Ce changement radical suscite des questions. Notamment, quels types de données X / Twitter partagera-t-il avec les employeurs potentiels ? Votre historique de tweets sera-t-il ouvert à l’examen, et qu’en est-il de vos interactions sur la plateforme ?

La controverse des données personnelles

Il est essentiel de noter que X / Twitter n’est pas le premier à exiger des données biométriques pour la vérification. Instagram a déjà instauré un système basé sur les selfies pour vérifier l’âge des utilisateurs au Royaume-Uni. Cependant, la collecte de données biométriques et professionnelles par Twitter soulève des questions éthiques. En particulier pour ceux qui envisagent de fournir plus d’informations personnelles pour obtenir des opportunités d’emploi.

Si vous êtes prêt à laisser Elon Musk et Twitter accéder à vos données professionnelles, réfléchissez bien. Le chef de la société SpaceX et Tesla a une histoire controversée en matière de pratiques d’emploi. Cela inclut des allégations de discrimination, des représailles et une culture de travail toxique.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

1 commentaires

1 commentaire

  1. Ça devient n importe quoi Twitter mon compte a été bloqué sent aucun motif alors les donnée biométrie et compagnie pour faire des payement ou autre je les donne à personne merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *