Accueil > Solutions Cloud > Amazon > Amazon Web Services lance son Cloud hybride sur site avec VMware
amazon aws outposts

Amazon Web Services lance son Cloud hybride sur site avec VMware

Amazon Web Services lance un nouveau service AWS Outposts en partenariat avec VMware. Cette solution de Cloud hybride permettra d’utiliser le hardware et les services AWS pour des infrastructures sur site.

Le Cloud hybride est une approche de plus en plus populaire auprès des entreprises. En combinant les bienfaits du Cloud public et du Cloud privé ou des serveurs sur site, les infrastructures de Cloud hybride apparaissent comme le modèle idéal pour 92% des entreprises.

Aujourd’hui, Amazon Web Services annonce son nouveau service AWS Outposts. Il s’agit d’une nouvelle offre permettant aux utilisateurs de choisir entre différents serveurs et supports de stockage sur site pouvant être commandés par rack complet, demi rack ou quart de rack. Il s’agit du même hardware que celui utilisé par AWS dans les Data Centers de son Cloud, et l’équipement peut être mis à jour au fil du temps. Deux variantes sont proposées.

La variante native AWS permet d’utiliser les mêmes APIs et le même plan de contrôle que sur le Cloud AWS, mais sur site. Il sera possible d’exécuter Amazon Elastic Compute Cloud, Amazon Elastic Block Store et les autres services AWS sur Outposts.

Amazon Web Services Outposts : utilisez le hardware et les services AWS sur site

aws outposts amazon

La seconde variante, ” VMware Cloud on AWS Outposts “, est le fruit d’un partenariat avec VMware. Elle permet de lancer le VMware Cloud on AWS localement sur Outposts pour utiliser le plan de contrôle et les APIs VMware pour l’infrastructure sur site. Cette variante permet d’utiliser l’intégralité de l’infrastructure VMware Software-Define Datacenter (SDDC) de calcul, stockage et networking sur site.

L’objectif d’Outposts est de permettre aux utilisateurs de se servir de la même interface de programmation, console et CLI que sur le Cloud AWS sur site. De plus, ce service permet de développer et de maintenir une base de code unique et d’utiliser les mêmes outils de déploiement sur le Cloud et sur site.

Selon l’analyse Lee Doyle de Doyle Research, cette nouvelle offre devrait permettre AWS de séduire les utilisateurs de Cloud hybride et par conséquent d’asseoir sa domination sur le marché du Cloud et de l’informatique. Les utilisateurs seront en mesure de conserver leurs applications et workloads critiques sur site pour des raisons de sécurité et de latence, et de migrer facilement les autres vers le Cloud public. AWS Outposts sera disponible dans le courant du second semestre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend