Attention, des chercheurs conçoivent un béton révolutionnaire capable de stocker l’énergie!

Une équipe de chercheurs du MIT a développé un béton modifié agissant comme un supercondensateur géant, ouvrant la voie à des bâtiments entiers capables d'emmagasiner l'énergie.

Des chercheurs du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont réalisé une véritable percée dans le domaine du stockage d'énergie. Leur innovation consiste en un béton modifié, capable d'emmagasiner l'électricité à grande échelle. Si cette technologie est déployée à grande échelle, elle pourrait contribuer à résoudre le problème épineux du stockage de l'énergie renouvelable, une étape cruciale pour faciliter la transition vers les sources d'énergie propres et durables.

Un supercondensateur en béton

Le secret de cette avancée réside dans la composition même du béton. L'équipe de recherche a incorporé du noir de carbone, un matériau hautement conducteur utilisé dans la fabrication des pneus, dans un mélange d'eau et de ciment. Cette combinaison unique transforme le béton en un supercondensateur géant, capable de stocker et de délivrer rapidement de l'énergie électrique.

Bien que les supercondensateurs ne puissent pas rivaliser avec les batteries lithium-ion en termes de stockage à long terme, ils excellent dans la charge et la décharge rapides. Cette caractéristique en fait un complément idéal aux batteries traditionnelles pour le stockage de l'énergie renouvelable, dont la production fluctue considérablement selon les conditions météorologiques et l'heure de la journée.

Applications prometteuses

Les applications potentielles de ce béton électrique sont nombreuses. On pourrait imaginer des routes capables de recharger sans fil les véhicules électriques, réduisant ainsi la dépendance aux bornes de recharge conventionnelles. Mais l'application la plus prometteuse réside dans la construction de bâtiments entiers, dont les murs, les fondations et les colonnes serviraient non seulement de structure porteuse mais aussi de réservoirs d'énergie.

Pour l'heure, le prototype de supercondensateur en béton du MIT ne peut alimenter qu'une LED de 10 watts pendant 30 heures. De plus, il a tendance à se décharger rapidement et offre une densité énergétique inférieure aux batteries lithium-ion. L'équipe doit donc relever plusieurs défis pour augmenter la capacité de stockage et résoudre les problèmes liés au passage à une production et un déploiement à grande échelle.

Malgré ces obstacles, les chercheurs sont confiants quant à l'avenir de leur technologie. Leur objectif est de construire un supercondensateur en béton de 150 mètres cubes, capable de répondre aux besoins énergétiques quotidiens d'une maison résidentielle.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *