Data Center : Comment AWS va créer son propre béton écologique ?

AWS et American Rocks Products s’allient pour créer un béton écologique et ainsi atténuer l’émission carbone des data centers dans une partie de l’Oregon.

American Rocks Products (ARP) et Amazon Web Services (AWS) ont commencé un partenariat en 2021. Cette collaboration se focalise sur l’invention d’un nouveau type de béton écologique. Une fois utilisé, celui-ci permettrait d’émettre moins de gaz carbonique. Notons que le béton est très apprécié, puisqu’il est rentable en rapport qualité/prix. Le Massachusetts Institute of Technology labellise ce dernier comme un des matériaux les plus populaires dans l’industrie mondiale de la construction.

Le data center est connu comme étant un grand pollueur de l’environnement. De ce fait, AWS priorise la réduction de son empreinte carbone au niveau de ses data centers dès leur conception jusqu’à leur opérabilité. La création de ce nouveau type de béton ne s’arrêtera pas au niveau de ces infrastructures. A ce titre, la société viserait son extension à d’autres domaines.

pcloud black friday 2022

AWS a investi dans une étude préalable d’impact environnemental

Pendant une année, AWS Construction and Procurement a effectué une étude. L’objet de cette dernière est de déterminer les raisons possible du problème d’approvisionnement en béton dans l’Oregon. Cette recherche comprenait toutes les étapes traversées par le béton avant qu’il n’arrive à destination : de la fabrication à la livraison. Puis, l’entreprise n’a pas hésité à recruter des spécialistes en évaluation du cycle de vie. Le but étant de transformer les données réelles en déclarations environnementales de produit. Ces dernières révèleraient les impacts écologiques réels de la construction du béton. Il faut souligner que l’analyse de ces données a mis en exergue les points de concentration élevée d’émission de gaz carbonique à l’intérieur du béton.

Le VP de l’ARP, Mike McBreen s’est exprimé : «Ce partenariat avec AWS en faveur de la durabilité nous ravit. Les recherches se poursuivent pour déterminer comment réduire cette émission massive de gaz à effet de serre. Nous nous focalisons sur les moyens exploitables sur le béton. »

Une réduction concrète de l’empreinte carbone AWS grâce au béton durable

Tous ces efforts ont déjà porté leurs fruits pour les nouveaux data centers situés dans le Nord-Est de l’Oregon. On a pu vérifier une réduction de 23% d’empreinte carbone, l’équivalent de 600 tonnes, sur base du béton utilisé pour construire ces datas centers. ARP a même étendu l’utilisation des déclarations environnementales de produit à ses autres matériaux. Son objectif est d’ouvrir l’accès aux données sur l’empreinte carbone pour les divers projets de construction future. Les acquis permettront d’améliorer le dosage du mélange adapté pour une réduction effective du taux de gaz carbonique dans le béton. Ce béton durable sera ensuite fourni à toute la communauté dans les régions de l’Oregon dont Hermiston, Washington, Tri-Cities, Umatilla et Boardman.

Yash Issur, de chez AWS avance «Cette collaboration avec ARP nous permet de concrétiser notre engagement écologique et durable. Nous espérons que ce nouveau type de béton sera utilisé à d’autres dimensions et ainsi étendre les constructions plus durables. ». L’entreprise vise en effet à atteindre l’objectif zéro carbone vers 2040, elle multiplie d’ailleurs ses recherches notamment via CarbonCure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest