tendance cloud

Augmentation significative des ventes cloud au deuxième trimestre 2020

La pandémie a entraîné un changement majeur dans la manière dont les entreprises et les consommateurs utilisent les services en ligne. C’est pourquoi le cabinet d’analyse IDC estime que le deuxième trimestre de cette année a marqué un point de basculement, les ventes dans le cloud ayant dépassé pour la première fois l’infrastructure non cloud.

Une augmentation de 34,4% d’une année sur l’autre au cours du deuxième trimestre

Selon le Worldwide Quarterly Cloud IT Infrastructure Tracker, les revenus des fournisseurs provenant des ventes de produits d’infrastructure informatique pour les environnements cloud, y compris les serveurs, le stockage d’entreprise et les commutateurs Ethernet, ont augmenté de 34,4% d’une année sur l’autre au cours du deuxième trimestre. Dans le même temps, les investissements dans l’infrastructure traditionnelle non cloud ont diminué de 8,7% d’une année sur l’autre au cours de la même période.

Il y a eu un changement mondial vers les outils en ligne chez les entreprises et les consommateurs pendant la pandémie, ce qui a conduit à une augmentation de l’adoption de logiciels de collaboration, de logiciels de vidéoconférence et de télémédecine, tous alimentés par le cloud.

Des dépenses en hausse de 47,8% d’une année sur l’autre

Au cours du deuxième trimestre de cette année, les dépenses consacrées à l’infrastructure informatique du cloud public ont augmenté de 47,8% d’une année sur l’autre pour atteindre 14,1 milliards de dollars, tandis que les dépenses consacrées à l’infrastructure de cloud privé ont augmenté de 7% d’une année sur l’autre à 5 milliards de dollars, le cloud privé sur site représentant 64,1 pour cent de ce montant. IDC estime que le marché de l’infrastructure matérielle a atteint le point de basculement et que les environnements cloud continueront de représenter une part de plus en plus élevée des dépenses globales.

La Chine et les États-Unis affichent les taux de croissance annuels les plus élevés avec 60,5% et 36,9% respectivement. En outre, dans toutes les régions, à l’exception de l’Europe centrale et de l’Est, ainsi qu’au Moyen-Orient et en Afrique, la croissance de l’infrastructure de cloud public a dépassé la croissance de l’informatique de cloud privé au cours de cette période.

Maintien de la tendance des dépenses

En ce qui concerne les entreprises leaders sur le marché de l’infrastructure informatique cloud, Dell Technologies a pris la première place avec 2,4 milliards de revenus et une part de marché de 13,2%, suivie par HPE/New H3C Group avec près de 2 milliards de dollars de revenus et 10,4% de part de marché. Inspur et Inspur Power Systems ont pris la troisième place, suivis de Lenovo et Cisco.

Maintenant que les entreprises de divers secteurs ont appris que leurs employés peuvent travailler à domicile de manière productive, l’on peut s’attendre à ce que les dépenses dans le cloud restent élevées. Les travailleurs voudront probablement continuer à utiliser les logiciels et les services en ligne lorsqu’ils retourneront au bureau, confirmant cette tendance à la hausse des dépenses dédiées au cloud.