Baidu : un nouvel ordinateur quantique en vue ?

L’entreprise chinoise Baidu affirme l’arrivée propice d’un nouvel ordinateur quantique à 10 qubits. Cette dernière création serait le premier intégré matériel-logiciel à sortir.

Qian Shi : bientôt disponible pour le grand public

Baidu est actuellement en phase de présenter son nouvel ordinateur quantique appelé « Qian Shi ». Selon Baidu, Qian Shi serait le premier ordinateur d’intégration matériel-logiciel quantique compatible à toutes les plateformes. Son utilisation est prévue pour le grand public.

On a entendu pour la première fois parler de Qian Shi lors de la conférence Quantum Create 2022 à Pékin. Ce dernier englobe à la fois le matériel, une pile logicielle « Liang Xi » de Baidu et des applications quantiques pratiques.  Mais Baidu précise également l’existence d’autres ordinateurs quantiques capables jusqu’à 7 qubits en son entreprise. D’autre part, la société cogite sa nouvelle puce quantique de 36 qubits en toute discrétion.

Baidu : le quantique pour l’IA

Baidu, populaire grâce à son moteur de recherche, se plonge dans la recherche quantique. La société croit fermement que cette nouvelle création influencera rapidement le développement de l’IA ainsi que de la biologie computationnelle. D’autre part, Qian Shi permettra d’avancer la simulation matérielle et la question de la technologie financière.

Actuellement, des applications exécutent déjà des algorithmes quantiques. Ces derniers pourront stimuler les nouvelles batteries au lithium et les opérations de simulations de protéines.

Les recherches avancent chez les autres acteurs

Baidu n’est pas la seule société qui s’active dans le domaine du quantique. De son côté, Fujitsu prévoit de vendre un ordinateur de 64 qubits vers 2023. Et 4 ans après cela, Fujitsu sortira une machine d’une capacité de 1 000 qubits.

Google possède aussi un ordinateur quantique de 53 qubits. C’est également le cas d’IBM avec la présentation publique de son ordinateur de 127 qubits en 2021. La société est très ambitieuse et affirme viser la sortie d’une machine de plus de 4 000 qubits vers 2025.

L’informatique quantique -rappelons-le-, se spécialise dans l’augmentation massive de la force de calcul des superordinateurs. Généralement traitée en application au Big Data, cette branche informatique est très prometteuse. Cependant, il faut quand même l’utiliser et l’exploiter avec soin. Des experts américains en la matière ont récemment déjà tiré la sonnette d’alarme. L’informatique quantique pourrait être encore plus dangereuse que l’Intelligence Artificielle. Sans les balises éthiques, cette nouvelle technologie entre les mains des criminels pourraient provoquer des désastres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest