Business technologists

Business technologists : le futur de l’entreprise ? Tout savoir

Les business technologists sont essentiels à l'innovation technologique dans les entreprises contemporaines.

Les plateformes de développement no-code ont modifié le domaine professionnel. Désormais, les employés non techniques peuvent créer des applications, favorisant ainsi une innovation interne dynamique. Selon , 41 % des employés préfèrent être appelés business technologists. Mais qui sont-ils exactement et que font-ils ? Pour plus d'informations, poursuivez votre lecture !

Alors, qu'est-ce qu'un business technologist ?

Le rôle des Business Technologists ou technologues d'affaires est captivant et souvent sujet à confusion. Fondamentalement, il s'agit d'un professionnel chargé d'optimiser les retours sur les investissements technologiques d'une entreprise.

Ces technologues agissent comme des ponts entre la technologie de pointe et les objectifs stratégiques de l'entreprise. Ils sont spécialisés dans l'intégration de systèmes informatiques. Leur rôle est essentiel pour aligner la technologie avec les plans commerciaux.

Bien qu'ils soient souvent perçus comme des Directeurs des Systèmes d'Information (DSI) ou d'autres hauts dirigeants, leur fonction tend plutôt à mélanger les responsabilités d'un analyste d'affaires avec celles de gestion de projet.

Actuellement, beaucoup exercent sous le titre d'analyste d'affaires d'entreprise. Ces individus sont généralement des penseurs critiques qui, grâce à leur expertise, parviennent à s'adapter, innover et se réinventer.

De plus, ils collaborent et créent en innovant, et ils transforment la complexité en un avantage concurrentiel, ce qui les rend particulièrement précieux dans un environnement commercial dynamique et en constante évolution.

En générale, un business technologist est un employé qui crée des capacités technologiques ou analytiques à usage interne ou externe, en dehors du service informatique.

D'après Gartner, ces technologues représentent entre 28 % et 55 % de la main-d'œuvre, selon le secteur. Ils se divisent en deux catégories : technologues citoyens et technologues dédiés.

Les Technologues citoyens et dédiés

  • Technologues citoyens : des experts en logiciels ou en données travaillent au sein d'équipes comme le marketing et la R&D, même s'ils ne sont pas spécialisés dans ces domaines. Par exemple, un responsable des prix peut créer des algorithmes, ou un médecin peut développer des applications pour gérer la pandémie.
  • Technologues Dédiés : des ingénieurs logiciels ou des scientifiques des données sont intégrés dans des équipes non techniques comme le marketing et la R&D. À titre d'exemple, un développeur PHP travaille au sein de l'équipe marketing, tandis qu'un scientifique des données contribue à la planification financière.

Responsabilités et domaines d'action

Les business technologists créent une gamme variée de capacités technologiques essentielles telles que l'analyse, les plateformes de commerce numérique, l'intelligence artificielle et l'automatisation des processus robotisés. Leur travail se concentre sur des tâches comme l'intégration des flux de données, la conception de modèles analytiques, la création d'algorithmes, et la personnalisation des interfaces utilisateur.

L'impact des plateformes no-code

Les plateformes de développement citoyen et d'automatisation (CDAP) permettent aux technologues d'affaires de développer diverses capacités technologiques. En effet, ces plateformes contribuent grandement à améliorer l'efficacité et l'agilité des organisations. Grâce aux CDAP, les technologues citoyens peuvent créer et automatiser des processus sans avoir besoin de l'intervention directe du service informatique, ce qui accroît l'efficacité et l'agilité organisationnelle. Cette approche permet une hyper-automatisation rapide.

De plus, les business technologists peuvent utiliser les CDAP pour réaliser une automatisation intelligente. Ils peuvent, par exemple, développer des applications comme le traitement intelligent des documents (IDP). Cela transforme les informations non structurées en données exploitables.

Par ailleurs, l'essor des CDAP démocratise le développement d'applications. Ainsi, même les employés non techniques peuvent désormais créer leurs propres applications. Et selon Gartner, 73 % des dirigeants d'entreprise visent des objectifs technologiques plus ambitieux qu'auparavant.

L'autonomie offerte par les CDAP réduit considérablement la charge de travail du service informatique. Les techniciens peuvent alors se concentrer sur des projets stratégiques plus complexes. Cette approche bénéficie à l'ensemble de l'entreprise.

Enfin, les business technologists peuvent étendre les fonctionnalités de l'entreprise en intégrant des applications no-code à des solutions tierces de grande valeur. Cela améliore non seulement l'efficacité opérationnelle, mais permet aussi de tirer pleinement parti des systèmes existants.

Comment les technologues d'affaires transforment-ils les entreprises ?

Contrairement aux idées reçues, les business technologists jouent un rôle essentiel dans la création d'applications sécurisées et conformes, souvent en étroite collaboration avec les services informatiques.

Grâce aux équipes de fusion multidisciplinaires, regroupant des membres de divers domaines, les business technologists améliorent l'efficacité opérationnelle. Ces équipes favorisent la flexibilité technique, la gestion des risques, et une meilleure compréhension des besoins commerciaux.

Un défi majeur est l'évitement du shadow IT, où les technologues pourraient contourner l'informatique et développer des applications non conformes. Toutefois, un modèle de gouvernance solide peut responsabiliser les technologues tout en évitant les risques.

Une étroite collaboration entre les technologues d'entreprise et les services informatiques est essentielle. Ensemble, ils développent des capacités innovantes, évolutives et sécurisées au rythme rapide des besoins organisationnels. Cette coopération renforce la transformation numérique et soutient la croissance stratégique de l'entreprise. Avec le soutien informatique, les applications peuvent répondre efficacement aux besoins métier.

Les dirigeants perçoivent les business technologists comme des moteurs de transformation numérique, malgré les préoccupations concernant les risques potentiels. Leur contribution significative renforce les capacités numériques des entreprises.

La montée en puissance des business technologists transforme les rôles traditionnels des professionnels informatiques vers des fonctions de conseil et de soutien. Cette évolution permet aux équipes informatiques de mieux collaborer avec les technologues pour répondre aux besoins croissants en soutien technologique.

En facilitant l'adoption rapide et efficace des initiatives numériques, les business technologists positionnent l'informatique au cœur des décisions stratégiques. Ils accélèrent ainsi la transformation numérique des organisations, surmontant les défis concurrentiels avec agilité.

Les domaines de travail des business technologists

Les business technologists travaillent sur une variété de projets essentiels pour les entreprises. Ils intègrent les flux de données, permettant ainsi une analyse fluide et en temps réel. En parallèle, ils conçoivent des modèles analytiques pour améliorer la prise de décision basée sur les données.

De plus, ils créent et forment des algorithmes afin d'automatiser et optimiser les processus métiers. Ils personnalisent aussi les interfaces utilisateur pour améliorer l'expérience des employés et des clients.

Par ailleurs, ils développent de nouvelles fonctionnalités logicielles pour répondre aux besoins spécifiques de l'entreprise. Enfin, ils combinent des fonctionnalités logicielles existantes, créant ainsi des solutions intégrées et efficaces.

Les avantages des CDAP pour les technologues d'affaires

Les avantages des CDAP pour les business technologists sont nombreux. Par exemple, ils créent des formulaires web et mobiles pour employés, partenaires ou clients. En revanche, ils automatisent aussi les flux de travail personnels et départementaux pour plus d'efficacité.

Avec les CDAP, ils relient les données et contenus entre applications SaaS, rendant ainsi l'intégration et l'analyse plus simples. En plus, ils créent des rapports et des visualisations de données pour améliorer la productivité et la prise de décision.

C'est le cas de la gestion des risques. Les technologues d'affaires assurent la sécurité et la conformité des applications. Parfois, les technologists plus âgés gèrent les risques de manière proactive. Or, dans des secteurs réglementés comme la finance et la santé, la vigilance est accrue. En fin de compte, les CDAP offrent des outils puissants pour tous ces besoins.

Éviter l'informatique fantôme grâce aux technologues d'affaires

Les business technologists peuvent parfois créer des applications non conformes sans l'approbation du service informatique. Pourtant, un modèle de gouvernance bien établi peut prévenir ces dangers.

Autrement, il responsabilise les business technologists. En effet, ils trouvent souvent que collaborer avec le service informatique est fructueux.

Grâce à cette coopération, ils développent des solutions plus innovantes et sécurisées. Nul doute que cela réduit les risques de l'informatique fantôme. Ensuite, les projets bénéficient d'une expertise partagée, assurant ainsi une meilleure conformité et efficacité.

Les business technologists : un atout pour les entreprises ?

Les business technologists sont essentiels pour les entreprises cherchant à se digitaliser et s'automatiser. Tout d'abord, les plateformes no-code ont facilité le développement technologique au-delà des professionnels de l'informatique.

Ensuite, les dirigeants devraient tirer parti de cette opportunité. Dans le but de transformer les business technologists en acteurs du changement. D'ailleurs, ces technologues peuvent répondre aux perturbations numériques. C'est pourquoi ils aident à devancer les concurrents.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *