Californie : un des data centers fondamentaux de Twitter hors ligne à cause de la chaleur

Selon CNN, la chaleur intense a privé Twitter d’un data center des plus importants. Et cela ne semble pas être le seul désagrément qui nuit à l’entreprise en ce jour.

Un problème de refroidissement à l’origine de cette panne ?

Les data centers contiennent des machines, des ordinateurs, d’innombrables serveurs et systèmes de stockage. Les entreprises de réseaux sociaux fonctionnent sur base de ces data centers. Il est surtout essentiel de garder une température appropriée pour le bon fonctionnement de toutes ces machines électriques. Si les mesures de refroidissement manquaient, il y aurait risque de surchauffe et de mauvais fonctionnement ou même de panne. Les entreprises installeront si possible un data center dans une localisation où il fait plus frais. Cela permet d’économiser en système de refroidissement. Google a décidé en 2011 d’installer un de ses data centers en Finlande. En 2013, Meta avait choisi la Suède pour un de ses data centers.

Carrie Fernandez, VP de l’ingénierie de Twitter à Sacramento avait communiqué sur l’incident le 5 septembre. « Le data center de Twitter à Sacramento est en panne à cause de cette chaleur intense. Tout l’équipement physique de Sacramento a été hors d’état suite à cela. »

Une première non-redondance pour un data center de Twitter

Pour anticiper ce genre de situations, les entreprises prévoient le relais d’autres data centers pour assurer le service en ligne. C’est la redondance. Cependant, pour le cas de Twitter, suite à l’incident Sacramento, Fernandez avertit que Twitter est « non-redondant ». Même si les data centers de Portland et d’Atlanta étaient intacts, une panne de la même nature pourrait affecter grandement Twitter.

Fernandez invite temporairement les utilisateurs à ne pas effectuer de mise à jour jusqu’à la restauration totale des services de Sacramento. « La plupart des changements de production, incluant les déploiements et les versions sur mobile sont bloqués. Toutefois, les mesures nécessaires pour ne pas affecter les services minimums restent accessibles. »

Cet évènement avait été prédit en quelques sortes par Peiter Mudge Zatko en juillet. Ce dernier avait adressé une lettre aux spécialistes de la loi et au gouvernement. Zatko s’était exprimé dans le Washington Post et sur CNN, « Les mesures restrictives de Twitter en disent long sur la fragilité de ses systèmes. Twitter souffre d’une redondance insuffisante de ces data centers. C’est un risque omniprésent de pannes et de déconnection totale, peu importe la durée de la panne. Si elle se reproduit souvent, elle risque de mettre hors ligne Twitter pendant une durée imprévisible. » dit-il. Ces allégations avaient été réfutées par Twitter. Curieusement, cette panne a eu lieu un jour avant que Zatko ne témoigne devant la justice.

Du côté de Twitter sur la panne, un porte-parole annonce que jusqu’à présent, les utilisateurs n’avaient aucun problème à se connecter à Twitter. « Les services sont assurés par nos équipes de professionnels pour un réseau fluide et opérationnel. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest