ccleaner données

CCleaner 5.46 lève le pied sur la collecte de données personnelles

CCleaner 5.45 est disponible. Avec cette nouvelle version, le logiciel de nettoyage de disque dur vise à rassurer les utilisateurs qui craignent que leurs données personnelles soient collectées.

Le logiciel CCleaner, permettant aux utilisateurs de PC de  » nettoyer  » leurs disques durs, est très populaire dans le monde entier. Toutefois, fin juillet 2018, l’éditeur Piriform a provoqué un véritable tollé avec la version 5.45 de CCLeaner.

La cause de la polémique est une nouvelle fonctionnalité de télémétrie nommée  » Heartbeat « . Intégrée à l’outil Active Monitoring, cette fonction a déchaîné la colère de nombreux utilisateurs. Les adeptes de CCleaner ont notamment reproché à Piriform l’absence de paramètres de contrôle pour cette fonctionnalité, et ont aussi soupçonné l’éditeur de collecter les données personnelles via cet outil.

Achetez des leads sur la marketplace I.T

CCleaner 5.46 met l’accent sur le contrôle et la transparence

ccleaner 5.46

Face à cette réaction virulente, Piriform a fait le choix judicieux d’apporter d’importantes modifications avec la version 5.46 de CCleaner. Désormais, Heartbeat est un outil indépendant d’Active Monitoring rebaptisé  » Product Maintenance « , et un panneau de paramétrage est disponible. Piriform et Avast promettent que seuls le numéro de version, le statut de licence et les événements liés à CCleaner sont collectés afin d’assurer le bon fonctionnement du logiciel et la sécurité de CCLeaner.

L’outil Active Monitoring a lui aussi profité d’un changement de nom. Il est désormais nommé  » Smart Cleaning « . Cependant, son rôle reste d’afficher des alertes lorsque le logiciel détecte une opportunité de nettoyer l’espace disque. L’éditeur précise que CCleaner ne tournera pas en arrière-plan si cette fonctionnalité est désactivée.

Cette nouvelle version s’accompagne d’un  » Data Factsheet  » indiquant la nature des données collectées par CCleaner, et les raisons pour lesquelles elles sont collectées. Selon ce document, l’éditeur se contente de collecter un minimum de données nécessaires au fonctionnement du logiciel. Ces données sont anonymes, et il ne s’agit pas de données personnelles à proprement parler.