Accueil > Sécurité > CCleaner accusé de collecter les données des utilisateurs sans consentement
ccleaner données

CCleaner accusé de collecter les données des utilisateurs sans consentement

CCLeaner 5.45 rend la fonctionnalité de collecte de données du logiciel très difficile à désactiver. Face aux nombreuses critiques suscitées par ce changement, le développeur promet de remédier au problème avec une prochaine mise à jour.

Développé par Avast / Piriform, CCLeaner est un outil de nettoyage de système informatique très populaire auprès du grand public. Toutefois, la version 5.45 du logiciel CCleaner disponible depuis peu suscite la controverse.

Pour cause, cette nouvelle version rend la fonctionnalité de collecte de données ” Active Monitoring ” presque impossible à désactiver. De plus, il n’y a plus de paramètres de confidentialité dans la version gratuite du logiciel.

Il est certes possible de désactiver la fonctionnalité dans les options, mais celle-ci se réactive immédiatement au prochain démarrage. Par ailleurs, il n’est plus possible de fermer CCleaner en cliquant sur la croix en haut à droite de l’écran, ou par un clic droit sur l’icône du programme. Il est désormais nécessaire de forcer la fermeture de l’application depuis le gestionnaire de tâches.

Suite aux nombreuses plaintes des utilisateurs, le développeur Piriform s’est exprimé sur le forum. Un administrateur confirme que les fonctionnalités analytiques du logiciel ont été étendues ” afin de récupérer davantage d’informations sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec le logiciel “.

CCleaner se défend sur son forum et promet de prendre des mesures

espion

Cependant, le développeur précise que les données sont totalement anonymes et utilisées pour détecter rapidement des bugs, repérer les points faibles de l’interface, et comprendre sur quelles fonctionnalités les développeurs doivent concentrer leurs efforts.

Toutefois, même si les données ne sont pas identifiables, Piriform ne précise pas quelles sont les données collectées et la façon dont elles sont stockées, partagées et traitées. L’entreprise promet toutefois de publier prochainement un guide répondant à toutes ces questions.

Elle promet par ailleurs de mieux séparer la fonctionnalité Active Monitoring et la collecte de données anonymes afin d’offrir aux utilisateurs davantage de contrôle sur ces deux fonctionnalités. Il sera ainsi possible d’activer l’une ou l’autre de ces fonctionnalités depuis l’interface utilisateur, ou au contraire de les désactiver.

Toutefois, ce changement ne sera proposé que d’ici quelques semaines. En attendant, les utilisateurs qui ont mis à jour CCLeaner en version 5.45 ne peuvent faire marche arrière. Alors que la popularité de CCLeaner avait été entâchée à cause d’un malware en 2017, l’image du logiciel est de nouveau ternie par cette polémique.

2 Commentaires

  1. Pourquoi Microsoft doit-il passer par une IA pour nous redémarrer notre pc? ne sommes-nous plus capable de le faire quand on le souhaite?

  2. La version 5.44 installe un cookie “avast” sans l’accord de l’utilisateur (via Edge au moins). Difficile de croire qu’il s’agit AUSSI d’un bug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend