in Ultra Modern Electronic Manufacturing Factory Design Engineer in Sterile Coverall Holds Microchip with symbols in futuristic holography. artificial intelligence, future of robots.

Data Center : la pénurie des puces aggravée par les ravages de la COVID en Malaisie

Depuis peu, la Malaisie est devenue le fief du conditionnement et des tests de puces. Or, la production ralentit à cause de la propagation de la Covid-19.

Le taux d’infections à la Covid connaît une forte croissance en Malaisie, ce qui risque d’amplifier la pénurie des composants électroniques que les constructeurs automobiles utilisent. Depuis quelques années, le pays est devenu la référence en matière de conditionnement et de tests de puces. Mais avec la flambée de la Covid-19 (plus de 20 000 cas par jour), la production pleine capacité est fortement compromise.

Les industriels victimes de la Covid-19

Selon Ford Motor, la production du fameux pickup F-150 dans une unité de production américaine a été temporairement suspendue la semaine dernière, à cause du manque des pièces associées aux semi-conducteurs. Des exemptions ont été accordées à certains fabricants afin que l’économie continue sur sa lancée. Mais la réalité sur terrain est bien plus préoccupante. La propagation du virus s’accélère à cause du Variant delta. Aussi, les usines sont obligées de fermer totalement durant près de deux semaines dès lors que plus de trois travailleurs attrapent la Covid.

pcloud black friday 2022

Chez les constructeurs automobiles, on a constaté des pertes de vente l’an dernier. Cela est dû à une série d’évènements, dont la vague de froid du Texas.  Pour le cas de MotorCorp, la suspension de la production dans une dizaine d’usines s’avère inévitable, compte tenu des blocages de la part des fournisseurs, suite aux infections à la Covid. Selon Wong Siew Hai, président de la Malaysia Semiconductor Industry Association, la Malaisie joue un rôle clé dans l’industrie des semi-conducteurs. Tout bouleversement au niveau de l’approvisionnement des pièces aurait donc un lourd effet.

D’autres problèmes surviennent dans le pays

Mais il y a d’autres problèmes auxquels le secteur de l’industrie malaisienne se confronte actuellement. Le pays fournit également des condensateurs céramiques multicouches qui composent plusieurs produits, dont les smartphones.

Cela fait plusieurs semaines que General Motors a signalé ce manque de composants dû aux blocages en Malaisie. Avant cela, on estime les impacts financiers des pénuries à 100 milliards de dollars de perte en production, rien que sur une année.

Phil Amsrud et Mark Fulthorpe, analystes chez IHS  ont indiqué que les travaux de test et d’emballage étaient délicats face à la pandémie, ces tâches nécessitant davantage de ressources humaines.

Dans leur dernier rapport, ils ont spécifié que le processus de fabrication nécessitait une main d’œuvre importante. Les activités sont davantage impactées par les mesures sanitaires aux effets d’entraînement sur la contribution de la main-d’œuvre.

Sources & crédits Source : datacenterknowledge - Crédit :

Pin It on Pinterest