Accueil > Analytics > Donald Trump mise sur le Big Data pour sa réélection en 2020
donald trump big data 2020

Donald Trump mise sur le Big Data pour sa réélection en 2020

Donald Trump et son directeur de campagne Brad Parscale misent tout sur le Big Data pour assurer la réélection de l’actuel président des Etats-Unis en 2016. Découvrez quelles sont les initiatives en cours de déploiement.

En 2016, le Big Data a joué un rôle important dans l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. De fait, sans surprise, son manager de campagne Brad Parscale compte s’en remettre aux mêmes outils en 2020.

Alors qu’il a déjà en possession 18 millions d’adresses mail et numéros de téléphone d’électeurs susceptibles de voter pour Donald Trump, son objectif est d’atteindre 30 à 40 millions de contacts d’ici 2020. Pour rappel, Trump a été élu avec 63 millions de voix.

Pour y parvenir, Parscale envisage de dépenser 1 million de dollars par mois pendant tout le reste de l’année de 2018 dans le démarchage numérique. Le montant de l’investissement augmentera par la suite. Selon ses dires, de nombreux électeurs de Donald Trump ont pu être recrutés sur AOL, Bing, Facebook, Google, et sur des sites d’actualités conservateurs.

Donald Trump 2020 : des analyses Big Data en temps réel pour savoir quoi dire aux électeurs

trump big data parscale

Comme en 2016, Parscale souhaite utiliser le démarchage numérique pour inciter les destinataires des messages à donner, à faire du volontariat ou à afficher le soutien à Donald Trump. Toutefois, pour cette campagne 2020, le responsable de campagne compte également utiliser davantage d’outils de gestion logistique pour encore plus d’efficacité.

Par ailleurs, grâce à de nouveaux outils logiciels de gestion de projet, Parscale est désormais en mesure de recevoir des approbations en ligne sans avoir à passer d’un bureau à l’autre. Il souhaite être en mesure d’utiliser les analyses Big Data en temps réel, par exemple pour savoir quelle partie d’une ville est optimale pour la visite du candidat, et quels sont les plus gros problèmes rencontrés par les citoyens.

Parscale veut également pouvoir envoyer des notifications à son équipe pour leur dire quoi tweeter, afin qu’ils n’aient pas besoin de consulter leurs mails. En somme, la campagne de Donald Trump pour 2020 reposera sur une utilisation toujours plus efficace et plus généralisée des analyses Big Data.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend