Quel est l’impact d’une fuite de données sur les cours des actions ?

L’impact d’une fuite de données est considérable sur les cours des actions. L’étendue des conséquences dépend des heures qui suivent l’attaque mais aussi du secteur d’activité de l’entreprise.

Les cyberattaques ont toujours des répercussions négatives sur la vie d’une société. Dans cet article, vous trouverez l’impact d’une fuite de données sur les cours des actions. En effet, la majorité des entreprises, notamment des grandes firmes, sont cotées en bourse. Une seule violation de données peut entraîner de lourdes conséquences. Tout d’horizon sur le sujet.

Effet sur le long terme

En général, au-cours des 6 mois qui précèdent une violation de données, le cours des actions enregistre une hausse de +2,6%. Après une fuite, ceux-ci chutent de -3,0%.

Sur le coup, la valeur des actions chutent de façon significative. Dans les 14 jours qui suivent une violation de données, le cours moyen de l’action sous-performe le NASDAQ de -3,5%.

Toutefois, cet impact semble diminuer avec le temps, sauf en cas de nouvelle fuite. En effet, la chute de l’action est de -3,0% par rapport au NASDAQ.

Impact en fonction de l’heure de la fuite

L’impact de la fuite de données sur les cours des actions est différent suivant la période où elle s’est produite. Les conséquences sont de plus en plus faibles après les 6 premiers mois qui suivent la divulgation.

Il existe une explication à cela. Avant 2012, les fuites de données étaient moins fréquentes. Après cette année, les violations se sont multipliées pour que les entreprises développent une capacité de résilience face à ces attaques.

Les études ont été effectuées sur quelques firmes à l’instar d’Apple, Global Payment Systems, Adobe, Ebay, Yahoo, Facebook, etc.

Les fluctuations des cours par secteur d’activité

Certains secteurs ont été les plus touchés.

La finance, la technologie, la santé, le commerce électronique, la vente au détail et l’hôtellerie sont les plus touchés. Le secteur de la technologie a enregistré une baisse sans toutefois passer au-delà de 0 (+0,4% plus précisément) par rapport au NASDAQ.

Le commerce au détail et l’hôtellerie ont affiché une baisse d’environ -15% au-cours du premier semestre suivant les violations.

Par contre, d’autres ont profité de tels incidents. C’est ainsi pour les entreprises du secteur du commerce électronique et des médias sociaux. Les cours des actions ont haussé de +9,3% par rapport au NASDAQ 6 mois après la fuite contre -5,6% 6 mois avant celle-ci.

Impact suivant la sensibilité des informations dérobées

Les fluctuations du cours des actions dépendent aussi de la nature des informations volées.

Pour les informations de haute importance, les premiers jours sont plus difficiles pour les firmes touchées. Le cours reprend au fil du temps. Les 6 mois qui suivent n’affichent pourtant pas de hausse par rapport au NASDAQ.

En revanche, les cours reprennent plus vite si les informations volées sont des mots de passe ou des dossiers médicaux. Ce qui se confirme avec une hausse positive par rapport au NASDAQ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest