adware

Adware : tout ce qu’il faut savoir sur cette menace

L’adware  est un logiciel malveillant qui rapporte de l’argent à ses créateurs grâce à des clics frauduleux. Heureusement, il fait partie des logiciels publicitaires les plus faciles à détecter.

Votre navigateur web est-il devenu lent du jour au lendemain ? Recevez-vous constamment des fenêtres pop-up vous invitant à entrer des données personnelles, à autoriser des notifications ou à installer des mises à jour logiciel ? Vous êtes automatiquement redirigé vers des sites louches lorsque vous cliquez sur un lien ? Si la réponse est oui, votre ordinateur est peut-être infecté par un publiciel ou adware.

Certes, l’adware est considéré comme l’un des types de logiciels malveillants les moins intrusifs. Toutefois, sachez qu’il n’affiche pas seulement des publicités contextuelles. En fait, les logiciels publicitaires sont un moyen pour les entreprises louches (ou les cybercriminels) de collecter secrètement vos données personnelles et de surveiller vos comportements en ligne. Tout cela, afin qu’elles puissent vous cibler avec des publicités malveillantes. En fait, que vous utilisiez un ordinateur, un smartphone ou une tablette, les adwares peuvent toujours les infecter.

Dans cet article, nous vous donnerons une définition plus approfondie des adwares, les symptômes ainsi que quelques conseils pour vous en débarrasser.

Qu’est-ce que l’adware ?

Les adwares sont une catégorie d’applications logicielles qui affichent des publicités sur les ordinateurs ou modifient les résultats de recherche dans les navigateurs. En fait, ces derniers existent depuis des décennies et ont muté au fil du temps.

Certains logiciels publicitaires sont purement malveillants et ne demandent pas le consentement de l’utilisateur. Par contre, d’autres vous informent de leur installation par le biais d’accords d’utilisation déroutants ou d’options d’installation activées par défaut.

En d’autres termes, adware est le terme courant pour désigner un logiciel de support publicitaire. Dans ce contexte, il surveille vos activités en ligne pour diffuser des publicités ciblées.

le fonctionnement des logiciels publicitaires

Comment savoir si votre appareil est infecté par les adwares ?

Les adwares ralentissent votre appareil

Comme vous pouvez vous en doutez, les adwares peuvent avoir un effet significatif sur les performances de votre appareil. Dans ce contexte, votre navigateur habituel peut ralentir. En fait,  les logiciels publicitaires (et toutes les fenêtres contextuelles qu’ils créent) consomment vos données et votre bande passante, affectant ainsi vos capacités de travail.

Votre appareil affiche un tas de publicité et installe automatiquement des logiciels malveillants

À chaque fois que vous vous connectez, des pop-ups et autres publicités indésirables peuvent vous bombarder. Et tandis que la plupart des publicités sont simplement ennuyeuses, d’autres peuvent contenir des logiciels louches ou des liens vers des sites web malveillants. Il se peut également que votre ordinateur installe des logiciels malveillants sans votre permission. À part cela, les programmes publicitaires peuvent modifier la page d’accueil du navigateur et le moteur de recherche par défaut. Ils déclenchent également des fenêtres contextuelles persistantes dans le navigateur.

En somme, vos choix et intérêts personnels sont envoyés à ces annonceurs louches à des fins de marketing via ces logiciels publicitaires. Par conséquent, vous constaterez que les annonces affichées sont personnalisées pour vous.

Quel est le risque des adwares ?

Il convient de noter que les adwares ne sont pas aussi dangereux que les chevaux de Troie informatique, les rootkits et autres formes de logiciels malveillants. Toutefois, ils ont un impact négatif sur l’expérience de l’utilisateur et ralentissent les navigateurs. De plus, c’est un moyen de financer d’autres campagnes malveillantes pour les cybercriminels. De ce fait, ils peuvent finalement servir de porte dérobée vers des ordinateurs à travers lesquels d’autres menaces peuvent être transmises ou des données peuvent être volées.

ADWARE

Quelles sont les différentes catégories d’adware ?

Les adwares ou les logiciels publicitaires sont classés sous différentes catégories : logiciel publicitaire légitime, application potentiellement indésirable et pirates de navigateur.

En fait, les différents systèmes d’exploitation nécessitent une programmation différente, c’est pourquoi chaque type de logiciel publicitaire affecte différemment les systèmes des utilisateurs. Cela veut dire que certains types de logiciels publicitaires sont spécifiques à un appareil, tandis que d’autres fonctionnent de manière universelle sur tous les types d’appareils ou systèmes d’exploitation.

Logiciel publicitaire légitime

Ce dernier nécessite que vous consentiez à des publicités ou des promotions de logiciels. Vous pourriez obtenir une démo gratuite ou un autre avantage pour avoir accepté. En fait, c’est la manière légale et éthique de faire de la publicité.

Application potentiellement indésirable

Les applications potentiellement indésirables font référence à tout ce qui surgit dans votre ordinateur sans demander votre approbation. Cependant, ces derniers sont parfois totalement illégaux, malveillants ou abusifs.

Pirate de navigateur

Les pirates de navigateur sont des types d’adware qui affectent souvent votre navigateur par défaut, modifiant votre page d’accueil et vos paramètres de recherche à votre insu.

Quelques exemples d’adware

Voici cinq exemples concrets de logiciels publicitaires qui constituent des menaces pour les utilisateurs du monde entier :

FakeAdsBlock

Il s’agit d’un malware qui prétend être une application de blocage des publicités. Toutefois, ce dernier affiche à la place de gros volumes de publicités pour les utilisateurs d’appareils Android.

DeskAd

Ce type d’adware est un malware malveillant commercialisé en tant que logiciel qui fournit des publicités ciblées. Au début, le logiciel publicitaire était relativement inoffensif. Mais au fil du temps, DeskAd  s’est transformé en quelque chose de bien plus sinistre. En effet, ce dernier ajoute des boutons, des barres d’outils et des liens à votre navigateur. De plus, il vous redirige vers un site web malveillant lorsque vous cliquez sur un lien.

Fireball

Fireball est un adware chinois qui a infecté plus de 250 millions d’ordinateurs Windows et MacOS dans le monde. En fait, ce dernier transforme votre navigateur en zombie en générant de nombreuses publicités. De plus, il donne aux cybercriminels la possibilité d’exécuter n’importe quel code malveillant sur les appareils infectés.

Cet adware est largement répandu en se regroupant avec d’autres logiciels. Cela signifie que lorsque les utilisateurs téléchargent un logiciel ou une application, ils obtiennent également Fireball sans le savoir.

HiddenAds

Il s’agit d’une famille de chevaux de Troie déployant des logiciels publicitaires qui se cachent dans d’autres applications. La plupart du temps, ce type d’adware accompagne les applications de jeux.

En octobre 2020, la société de sécurité Avast a découvert des centaines d’applications contenant HiddenAds sur Google Play. De plus, cette dernière annonce que plus de sept millions d’utilisateurs ont téléchargé ces applications avant leur suppression sur la plateforme.

Comment pouvez-vous vous protéger contre les adwares ?

Voici quelques astuces que vous pouvez  faire régulièrement pour protéger votre appareil de l’afflux des adwares :

Utilisez des outils antivirus et anti-malware

En installant des outils antivirus ou anti-malware fiables et en les maintenant à jour, vous pouvez ajouter une couche de protection à votre appareil (et à votre réseau dans son ensemble). En fait, ces outils vous aident à éviter d’installer des logiciels publicitaires sur votre appareil (par exemple, lorsque vous cliquez par erreur sur un lien de site web infecté). De plus, ils peuvent analyser votre ordinateur et s’il en trouve, vous pouvez également les utiliser pour mettre en quarantaine ou supprimer l’adware.

Lisez avant d’accepter

De nombreuses personnes acceptent toutes les conditions d’une application ou d’un logiciel sans même les lire lors de son installation. Ces dernières ne se rendent même pas compte des autorisations qu’elles donnent à l’application et la blâment ensuite de l’espionner.

Sachez que les fabricants ne vous permettent pas d’installer les applications si vous n’acceptez pas toutes les conditions et ne leur accordez pas toutes les autorisations. Par conséquent, vous devez toujours peser soigneusement les avantages d’une application par rapport à ses exigences d’autorisation avant d’accorder ou d’accepter ses termes et conditions.

Téléchargez uniquement à partir de sources fiables

Si vous voulez que votre appareil ne soit pas infecté par les adwares, il vaut mieux télécharger les applications et d’autres fichiers uniquement à partir des plateformes ou des sources fiables. Cela inclut les sites Web officiels des développeurs et des fabricants, les magasins d’applications officiels (tels que Google Play et Apple App Store), etc. En fait, les plateformes et sites de partage de fichiers peer-to-peer sont connus pour héberger des fichiers infectés par des logiciels publicitaires.

Évitez les « freewares » et les « sharewares

Les logiciels gratuits ou les partagiciels sont souvent une source d’adware, de même que les annonces et avis contextuels. De ce fait, il faut s’abstenir de télécharger ou même de cliquer dessus. Cela dit, méfiez-vous des applications gratuites qui sont des copies d’applications commerciales pour lesquelles vous devez payer. En fait, il y a de fortes chances que les applications gratuites abritent des logiciels malveillants et que votre système soit menacé en les téléchargeant.

Utilisez un bloqueur de publicités

Comme son nom l’indique, ce dernier peut empêcher les publicités de s’afficher sur votre navigateur. En fait, cela limitera vos chances de cliquer accidentellement dessus et d’infecter votre ordinateur.

Pin It on Pinterest