InterPrivate IV SPAC

InterPrivate IV : l’entrée en bourse du data center SPAC a rapporté 250 millions USD

Alors que le marché des data centers SPAC se développe progressivement, une nouvelle infrastructure numérique du nom d’InterPrivate IV a levé 250 millions de dollars lors de sa présentation en bourse. L’entreprise est dirigée par Kevin Timmons, l’ancien directeur technique de CyrusOne.

L’infrastructure numérique SPAC (sociétés d’acquisition à vocation spécifique), du nom d’InterPrivate IV InfraTech Partners, a été introduite en bourse la semaine dernière en levant 250 millions USD. Sa direction comprend plusieurs cadres expérimentés dans le domaine du cloud computing. Cela signifie qu’elle tentera sûrement une fusion avec une grande enseigne de data center qui souhaite mobiliser des fonds dans le marché public.

InterPrivate IV : à propos de l’infrastructure numérique SPAC

En février, Bloomberg a signalé que la SPAC était en cours de préparation et que Kevin Timmons et d’autres dirigeants de data center étaient impliqués. Timmons a été identifié comme le PDG de l’infrastructure numérique SPAC. Pour rappel, il est l’ancien directeur technique de CyrusOne, l’un des plus importants prestataires de data center en bourse au monde.

Peter Gross et Gary Wojtaszek, l’ancien PDG de CyrusOne, figurent également parmi les membres d’administration de la société. Gross est une figure bien connue dans le secteur des data centers, surtout pour son dernier poste de cadre supérieur chez l’entreprise Bloom Energy.

Tout comme dans d’autres secteurs de l’industrie technologique, les SPAC sont une tendance forte dans le placement en bourse des data centers et du large marché des infrastructures numériques. Cette dernière comprend également les infrastructures de réseau et les tours sans fil.

La SPAC, créée par la société d’investissement privé InterPrivate, a émis 25 millions d’actions vendredi au Nasdaq, à un prix de 10 dollars pièce. L’action, sous le symbole IPVIU, s’est échangée légèrement au-dessus du prix initial le lundi.

Les accords de fusion des entreprises avec les infrastructures SPAC

Les SPAC sont des organisations qui mettent en commun l’argent des investisseurs et s’ouvrent au public avant de fusionner avec de véritables entreprises. Ces fusions permettent aux entreprises de s’introduire en bourse assez rapidement et facilement, ce qui demande beaucoup plus de temps et de ressources si cela se fait de manière traditionnelle.

En même temps que le placement d’InterPrivate IV SPAC, Cyxtera Technologies, l’un des fournisseurs les plus connus au monde en data center, a annoncé un accord de fusion avec Starboard Value Acquisition Corp. SPAC. L’opération a évalué Cyxtera à 3,4 milliards de dollars, rehaussant encore plus le titre de l’entreprise qui figure déjà dans la liste des meilleurs fournisseurs de data center.

Vertiv, l’un des plus grands vendeurs d’équipements électriques et mécaniques pour centres de données, a également fusionné avec une SPAC en début de 2020.

Le succès des structures SPAC a connu un essor fulgurant au cours de l’année dernière. Cet intérêt soudain est principalement dû aux investisseurs qui redoutaient un ralentissement des opérations de placement traditionnelles en bourse pendant la pandémie du COVID-19.

Pin It on Pinterest