LEOcloud est déterminé à construire un Data Center en orbite

LEOcloud a conclu un partenariat avec Ramon Space pour son projet fou de data center en orbite. Bien que le premier lancement n’ait pas encore eu lieu, LEOcloud fera bien partie de l’aventure. Soulignons qu’il s’agit d’une petite start-up située à Ashburn en Virginie.

Certes, l’entreprise n’est pas aussi populaire que SpaceX d’Elon Musk, Virgin Galactic ou que Blue Origin. Cependant, c’est une société qui mise sur l’innovation et l’originalité. Aussi, le concept de data center dans l’espace peut sembler farfelu. Toutefois, cette initiative a tout son sens selon LEOcloud. Avec détermination et énergie, la jeune structure aspire à se faire une petite place dans l’univers du New Space.

Face à un marché où le cycle de vie d’une entreprise est limité, conclure un ou plusieurs partenariats est stratégique. En ce sens, LEOcloud vient de se prononcer sur son association avec Ramon Space. Ces deux collaborateurs ont un objectif commun, celui d’élaborer « une constellation de cloud computing ». Il s’agit, ici, d’un service qui permet d’accéder à une base de données ou à d’autres appareils à distance et surtout, par le biais du cloud.

Les attentes des deux parties par rapport à ce partenariat

Ramon Space jouera ainsi le rôle de fournisseur d’infrastructure digitale pour ladite constellation. Combiné à la plateforme de LEOcloud, le data center dans l’espace fourni par Ramon générera des « ressources virtuelles dynamiques et évolutives » à l’usager. Celui-ci pourra dès lors profiter des services cloud du data center en orbite.

A vue d’œil, ce projet de LEOcloud peut paraître anodin. Il s’agit, en effet de concevoir un cloud comme il en existe déjà partout dans le monde. L’avantage attendu par la société réside néanmoins dans la qualité de connexion au service offerte aux utilisateurs. Où que l’on soit sur la planète, LEOcloud promet « une faible latence, une grande sécurité, et un réseau hautement disponible ». Cette stratégie nous rappelle vaguement le projet Starlink déployé par SpaceX en 2015.

LEOcloud opte pour le partenariat pour se développer

Pour Dennis R. Gatens, PDG de LEOcloud, les deux entités sont rattachées par une vision commune de ce que pourrait apporter l’informatique de pointe dans le monde. Aussi, l’héritage spatial de Ramon Space constitue la feuille de route qui manquait à LEOcloud pour proposer des solutions solides et novatrices.

Cet engouement est également partagé du côté de Ramon Space. D’ailleurs, son PDG, Avi Shabtail ne manque pas de communiquer son enthousiasme. « Notre partenariat avec LEOcloud déclenchera l’expansion de l’utilisation des données dans l’espace, ouvrant la voie à de nouveaux services et applications », déclare-t-il.

Rappelons qu’en début de l’année, LEOcloud a déjà entamé une collaboration avec Leaf Space. Grâce à ce partenariat avec l’entreprise italienne, celui-ci fournira à ses clients finaux une possibilité de connexion aux fournisseurs de données satellitaires. Cela se fera dans un environnement de cloud hybride. Bref, LEOcloud parie sur son data center en orbite pour permettre à tous un accès au service cloud.

Sources & crédits Source : presse citron - Crédit :

Pin It on Pinterest