Microsoft va construire 5 nouveaux Data Centers au Texas

Avec un budget de plus de 200 millions de dollars, Microsoft met en œuvre le projet SAT14. Il édifie des data centers sur plus de 32 500 mètres carrés.

Microsoft a effectué une demande à la ville de San Antonio, au Texas. Le géant américain envisage, en effet, d’édifier cinq autres data centers sur les lieux. Pour les formalités, tous les dossiers ont été livrés auprès du Texas Department of Licensing and Regulation. Le document mentionne que l’entreprise entrevoit l’édification de cinq bâtiments de colocation sur un site de 32 500 mètres carrés en tout. Le coût estimé, lui, est de 200 millions de dollars.

Focus sur les différentes phases du projet SAT14

La première phase du projet SAT14 sera la plus dépensière. Il s’agit effectivement de construire deux bâtiments respectivement sur 14 000 et 10 000 mètres carrés. Ces deux établissements seront situés au 3545 Wiseman Blvd et coûteront 154,9 millions de dollars en moyenne. Selon Microsoft, les travaux devraient durer une année, soit d’octobre 2021 au mois de décembre 2022.

Pour la phase 2 dont la fin est programmée en juin 2024, 26,8 millions de dollars seront mobilisés. Ce fonds permettra la construction d’un troisième centre de traitement de données sur un terrain de 4 270 mètres carrés. L’étude du projet étant prise en charge par Page Southerland Page, celle-ci prévoit également l’ajout d’un quatrième data center ainsi qu’une zone d’administration. Il s’agit de la phase 3 du projet SAT14.

Microsoft répond aux besoins en service cloud des américains

Selon BizJournal, le campus sur lequel est construit les data centers correspond au terrain que Microsoft a acquis en 2020 de Valero Energy Corp. Selon un porte-parole de Microsoft, l’acquisition de ce terrain se rapporte à la volonté de Microsoft d’étendre sa région de data center dans le centre-sud des Etats-Unis. Cela vise à satisfaire les besoins en services cloud des clients locaux. Celui-ci rajoute : « Nous n’avons pas de plans définitifs à partager, mais nous pouvons confirmer que nous nous engageons à soutenir la transformation numérique avec le cloud Microsoft. »

Microsoft voit les choses en grand avec ses data centers

Microsoft a édifié sa première région cloud au Texas en 2008. Soulignons que Azure South Central US fournit trois zones de disponibilité. La région US Gov Texas Azure, elle, a été inaugurée en 2017. Cette dernière possède non seulement des bureaux mais aussi un terrain de 64 hectares dans le Texas Research Park. Cet emplacement est d’ailleurs prévu pour la construction d’un million de pieds carrés d’espace de data centers. Les dépenses prévues à cet effet sont de l’ordre d’un milliard de dollars.

Justement, Microsoft vient d’effectuer la demande de construction d’un data center supplémentaire dans la ville. S’inscrivant dans le cadre du SAT46, l’organisme est prêt à débourser jusqu’à 140 millions de dollars pour ce campus au 15000 Block Lambda Dr de San Antonio. Par ailleurs, l’infrastructure sera établie sur 7375 mètres carrés. Entamée au mois de mai, Phillips Architecture de Raleigh, en Caroline du Nord, prévoit l’achèvement des travaux vers fin février 2022.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Pin It on Pinterest