Microsoft refroidissement Bitcoin

Microsoft teste les méthodes de refroidissement du Bitcoin sur ses Data Centers

Microsoft expérimente une nouvelle technologie de refroidissement par immersion qui a fait ses preuves sur les matériels de minage du bitcoins. Les serveurs placés dans des réservoirs de liquide s’annoncent prometteurs pour les nouvelles infrastructures cloud.

Microsoft tente de trouver de meilleurs procédés permettant la gestion de nouveaux matériels pour ses infrastructures en cloud computing. La société se focalise notamment sur la technique de refroidissement par immersion employée dans le minage de bitcoins, qu’elle estime être la technologie présentant le plus d’intérêt pour les data centers hautes densités de demain.

Data center Microsoft : à propos du refroidissement sur le minage du Bitcoin

Sur les minages du Bitcoin à grande échelle, cette technologie de refroidissement consiste à immerger les serveurs dans des réservoirs remplis de liquide afin d’atténuer la haute densité de température. Le liquide se met à ébullition au fur et à mesure que les processeurs émettent de la chaleur. De ce fait, la chaleur est évacuée sous forme de vapeur par le système liquide. Le vapeur se condense à nouveau en liquide pour pouvoir être réutilisée. À noter que ce cycle ne nécessite aucune pompe.

Selon Mark Russinovich, directeur technique d’Azure Cloud, Microsoft étudie les possibilités d’accroître les performances de son système de refroidissement en utilisant ce procédé rencontré sur le minage du Bitcoin.

Grâce à ce système de refroidissement, la densité des racks peut être augmentée, ce qui réduit l’empreinte du data center. La quantité d’énergie consommée par le data center, en termes de refroidissement et de serveurs, sera donc réduite.

Microsoft est sur le point de transformer le secteur du data center

L’utilisation de la méthode de refroidissement rencontré sur le minage du bitcoin est une des initiatives prises par Microsoft pour fournir des technologies inédites sur les data centers. Puisque la firme est un acteur important dans le domaine de la location d’espace cloud, ses technologies d’amélioration augmenteront significativement les performances de nombreux services en ligne.

Ce projet est en stade de développement, mais il semble évident que Microsoft est disposée à créer la technologie du futur dans le secteur du cloud computing. En même temps, la firme poursuit ses objectifs ambitieux de réduire les rejets en dioxyde de carbone de ses data centers.

À un moment où les avancées technologiques dans la mise en place des data centers sont de plus en plus fascinantes, Microsoft compte dépasser les limites de l’informatique. Dans tous les cas, les décisions du géant en informatique auront probablement des répercussions majeures sur l’ensemble du secteur et sur la course aux meilleurs fournisseurs de centre de données.

Les résultats des études en laboratoire pourraient être des procédés inédits pour Microsoft. Cependant, l’intérêt que porte la firme sur le refroidissement liquide est motivé par des innovations matérielles de plus en plus exigeantes en termes de puissance. Cela signifie que d’autres géants dans le secteur pourraient également adopter les méthodes confirmées par Miscrosoft.

Pin It on Pinterest