Certains systèmes tombent en panne chez Nvidia suite à une cyber attaque

Une panique apparaît ces derniers jours chez Nvidia, le concepteur américain du GPU. Les systèmes de l’entreprise, plus précisément ses ressources informatiques rencontrent de sérieuses perturbations. Nvidia pense que ce serait apparemment la suite d’une cyber attaque. Même si la cause exacte du désagrément reste inconnue, elle fait son possible pour le découvrir.

Les systèmes de Nvidia gravement touchés

Certains systèmes de Nvidia ont été très récemment mis hors service. Jusqu’à aujourd’hui, l’ampleur de la panne n’est pas encore déterminée. Le média Le Telegraph a seulement rapporté que les systèmes de messagerie et les outils de développement de Nvidia ont arrêté de fonctionner, ces deux derniers jours. Une source a affirmé que les systèmes internes avaient été « complètement compromis ». Le géant de la fabrication de GPU court alors un grand risque de divulgation. En fait, l’entreprise a affirmé que des informations sensibles sur ses systèmes, ses produits et ses employés ont été volées. Comme le cas des autres entreprises victimes d’une attaque pareille, ces informations essentielles pourraient bien être divulguées.

En bref, même si certains systèmes de messagerie fonctionnent encore depuis vendredi, l’attaque a véritablement impacté la société. L’entreprise a quand même annoncé qu’aucune perturbation de l’activité ni de sa capacité à servir les clients n’est prévue après l’incident. 

Une cause inconnue

La raison qui a provoqué cette panne reste jusqu’à ce jour un point d’interrogation. Le coupable n’est pas du tout identifié. Certes, Nvidia a reconnu l’incident mais ne peut pas encore affirmer le fait de la cyber attaque. D’un autre côté, l’incident survient juste au moment où la Russie envahit l’Ukraine. Pourtant, d’après les actualités, c’est une situation qui a poussé les États-Unis à imposer des sanctions contre les puces et à envisager des cyber attaques de grande envergure. Par contre, rien ne peut prouver que ces deux incidents soient liés.

Nvidia poursuit par une enquête

Suite à cet incident, Nvidia essaye alors de chercher des réponses à ses questions. Dans un communiqué, ce concepteur américain de GPU a fait une déclaration officielle concernant cette attaque. Elle y annonce alors qu’une enquête est en cours afin de déterminer la vraie raison de l’incident. La société essaye d’analyser toutes les informations qui entourent cette cyber attaque potentielle, la raison principale possible de ces perturbations. C’est du moins ce que Nvidia a notifié dans son communiqué : « Nous n’avons aucune information supplémentaire à partager pour le moment ».

Quelques suppositions en vue

Le groupe de piratage sud-américain LAPU$ prétend être à l’origine de l’attaque (via vx-underground). Au fait, le groupe a déclaré avoir obtenu plus de 1 To de données lors d’une attaque de ransomware, dont des informations sur les employés.

Nvidia aurait également répondu à l’attaque. L’équipe de LAPU$ a affirmé que Nvidia a tenté de pirater le groupe avec un ransomware, mais a échoué. Cependant, les affirmations restent injustifiées.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest