Nvidia serait-il le plus grand fabricant de puces de data center au monde ?

La concurrence en création de puces électroniques dure depuis longtemps. Très prochainement, Nvidia devancera ses adversaires en lançant les processeurs « Grace » Arm.

L’empire Nvidia croîtaux dépens d’AMD et d’Intel

Nvidia possède une plus grande activité de data centers qu’AMD. Dans quelque temps, Nvidia disposera de tout ce dont elle aura besoin pour établir durablement et rapidement son data center.

Avec GPU à sa disposition, Nvidia se démarque. Plusieurs activités lui seront possibles : l’automatisation des apprentissages, l’amélioration des bases de données, les actions en cryptomonnaie, … La société maîtrise aussi la vente de systèmes complets pour les appareils en périphérie. Elle a supprimé les incohérences architecturales entre OEM et EDM.

Néanmoins, la société compte garder ses accords de partenariats avec Intel et AMD via Xeon SP et Epyc. Sur le marché, ses deux concurrents se portent moins bien qu’elle. Intel redescend de niveau et AMD évolue mais pas à son rythme. Intel ayant déjà galéré en 2021 en évitant la faillite. L’entreprise exerça un contrôle effectif sur ses opérations de fonte de puces électroniques. Ce qui lui permit de rabaisser le prix des Xeon SP de 14 nanomètres. Il est logique que la crise économique mondiale ait maintenu les statuts des vendeurs de puce au même niveau. Malheureusement, les acheteurs n’en sortent pas vainqueurs.

Les chiffres d’affaires des quinze dernières années

En 2009, Intel Data Center Group comptait 6.45 milliards de dollars de chiffre de vente avec 2.3 milliards comme bénéfices. A ce moment, les applications HPC n’étaient pas encore élaborés. Jusqu’en 2012, rien de nouveau. Mais en 2016, Nvidia alerte les autres industries en déclarant qu’ils gagnaient 405 millions de dollars via leurs data centers.  AMD déclinait par contre depuis les années de gloire Opteron, ne mentionnant que 6 millions de dollars de bénéfices.

Intel en décroissance, AMD en évolution

Les revenus et bénéfices d’Intel ne cessent de baisser. La société enregistre une baisse de 1.1%, 25.82 milliards de dollars et un bénéfice à seulement 7 milliards de dollars. Grâce à Altera, Intel remontera un peu ses revenus à 7.3 milliards de dollars de bénéfices.

3.79 milliards de dollars, c’est le chiffre de vente de data centers d’AMD en 2021. Cela pourrait encore doubler en 2022 par la vente de CPU et GPU. Si Xilinx ne rencontre pas de difficultés, AMD bénéficiera de 11.95 milliards de dollars d’ici peu.

Les quatre derniers mois de 2021 et janvier 2022, Nvidia enregistrera au total 3.26 milliards de dollars de vente. C’est 71.5% des chiffres de l’année dernière. Enfin, Nvidia réalisera qu’elle a généré 10.61 milliards de dollars de bénéfices en data center. Ces chiffres comparés à ceux d’Intel et AMD sont énormes. Ce qui laisse penser que Nvidia pourrait réellement détenir la première place en création de puces électroniques dans le monde. Et dans le marché de data center, elle dépasse de loin AMD et Intel.

Sources & crédits Source : nextplatform - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest