Bientôt la fin des publicités ciblées pour Facebook et Instagram ?

Bientôt la fin des publicités ciblées pour Facebook et Instagram ?

Les jours de la publicité ciblée sont-ils comptés ? Ce sera peut-être le cas de Facebook et Instagram dans l’Union européenne. Cette dernière allègue effectivement que ces plateformes ne respectent pas les dispositions du RGPD. 

Obtenir le consentement des utilisateurs, sinon rien

Pour l’EDPB (European Data Protection Board ou Comité européen de la protection des données), le modèle commercial de Meta serait illégal. Pour cette autorité européenne, la maison mère de Facebook et d’Instagram impose les publicités personnalisées aux utilisateurs sans leur consentement

Le Comité européen de la protection des données a statué que cette pratique devrait cesser. Facebook et Instagram vont devoir proposer des publicités ciblées en option opt-in. Autrement dit, Meta doit obtenir  le consentement des utilisateurs de façon explicite avant de pouvoir fournir ce type de communication. 

Cette option fait partie des dispositions du RGPD. Pour l’EDPB, ce consentement doit être la condition sine qua none pour pouvoir utiliser les données personnelles des utilisateurs à des fins marketing et commerciales. La décision a été renvoyée auprès de la DPC (La commission de protection des données) pour être finalisée.

Publicités ciblées : l’option de désactivation ne suffit pas

Pour ses utilisateurs en Europe, Meta a toujours essayé de contourner ces dispositions du RGPD. La société offre en effet aux utilisateurs la possibilité de désactiver le ciblage publicitaire en fonction des informations provenant d’autres applications utilisées ou des sites Web et entreprises que l’utilisateur a visité.

Par contre, les utilisateurs n’ont pas la possibilité de désactiver les publicités ciblées en fonction des clics, des mentions J’aime, des différents visionnages et des interactions sur toutes les plateformes appartenant à Meta (Facebook, Instagram, WhatsApp…). 

Si la décision venait à être finalisée puis appliquée, Meta sera amené à modifier ses pratiques de surveillance et de consentement. Cela suppose un changement drastique dans le mode de fonctionnement de Facebook et Instagram. Meta pourrait basculer vers des annonces contextuelles. Ces dernières sont basées uniquement sur le contenu avec lequel un utilisateur interagit sur le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest