spotify guide ultime ia cloud big data

Spotify : le guide ultime du service de streaming basé sur l’IA, le Cloud et le Big Data

Spotify est le service de streaming musical le plus populaire dans le monde. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette plateforme, et sur son utilisation du Cloud, de l’IA et du Big Data…

En quelques années d’existence, Spotify a révolutionné l’industrie de la musique. Ce service de streaming musical permet l’accès à plus de 50 millions de chansons, de podcasts et de vidéo d’artistes du monde entier.

Plutôt que d’acheter des CD, ou de télécharger des fichiers MP3, il suffit de se connecter au service via internet. L’utilisateur peut se connecter à l’aide d’une adresse email, ou d’un compte Facebook. Il a ensuite accès à un vaste catalogue de contenu via internet grâce à la magie du streaming.

Par ailleurs, la plateforme utilise des algorithmes pour recommander de la musique aux utilisateurs en fonction des morceaux qu’ils ont aimés auparavant. Vous pouvez donc découvrir de nouveaux artistes en vous laissant guider.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Afin de diversifier son offre, outre la musique, Spotify a investi massivement dans les podcasts. Elle a notamment acheté les réseaux Gimlet Media et Parcast, et dépensé plus de 100 millions de dollars pour un partenariat avec Joe Rogan.

Comment fonctionne Spotify ? Grâce au Cloud Computing

Spotify permet d’écouter légalement de la musique ou des podcasts en streaming. L’entreprise, basée en Suède, achète des licences auprès des labels du monde entier pour étoffer son catalogue de musique. Elle paye les artistes et les propriétaires intellectuels en fonction du nombre de diffusions de leurs contenus.

Mais comment fonctionnent véritablement Spotify et le streaming ? Comment la musique parvient-elle jusqu’à vos oreilles ? C’est peut-être la question que vous vous posez, et vous êtes au bon endroit pour avoir la réponse.

Les fichiers musicaux sont stockés sur des serveurs. Dès que vous sélectionnez une chanson dans l’application, une requête est envoyée aux serveurs de la firme pour télécharger la chanson.

Pour gagner du temps, elle peut aussi être téléchargée à partir des ordinateurs d’autres utilisateurs situés à proximité. C’est une approche ” P2P “.

Lorsque vous écoutez une chanson pour la première fois, elle est ensuite téléchargée et sauvegardée temporairement dans le ” cache “ de votre ordinateur ou de votre smartphone. De cette manière, elle n’aura pas besoin d’être à nouveau téléchargée la prochaine fois. Elle pourra aussi être téléchargée depuis votre cache par d’autres utilisateurs à proximité.

À ses débuts en 2006, Spotify hébergeait ses serveurs dans ses propres Data Centers répartis sur 4 régions. En 2015, pour faire face à une croissance explosive, elle s’est ensuite tournée vers le Cloud de Google.

Le Cloud permet à la firme suédoise d’étendre ses capacités au fil de sa croissance, de réaliser des économies, d’innover et de gagner en efficacité grâce au transfert de données via les outils offerts par la Google Cloud Platform…

Comment Spotify utilise l’IA, le Machine Learning et le Big Data

En plus de permettre d’écouter de la musique en streaming, l’une des forces de Spotify est de faire découvrir aux utilisateurs de nouveaux artistes. Ses fonctionnalités de recommandation, comme les ” Découvertes de la Semaine ” reposent sur l’IA et le Big Data.

Grâce à ses dizaines de millions d’utilisateurs, l’entreprise collecte un vaste volume de données au quotidien : quelles sont les chansons les plus populaires, quel style de musique plaît à quel profil d’utilisateur…

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Chaque jour, les utilisateurs génèrent plus de 600 gigabytes de données. En outre, la firme explore constamment le web à la recherche de textes liés à la musique pour découvrir ce que pensent les internautes d’artistes ou de chansons.

Spotify est une entreprise ” data-driven “, qui exploite ces données pour entraîner des algorithmes de recommandations. Le système ” Découvertes de la Semaine “ permet par exemple à chaque utilisateur de profiter d’une playlist hebdomadaire personnalisée.

Cette playlist est constituée de chansons écoutées par les utilisateurs qui écoutent et apprécient le même style musical et les mêmes artistes. Grâce à l’intelligence artificielle, le service apprend à connaître les goûts de chaque utilisateur au fil du temps…

Sur quels appareils est disponible Spotify ?

Spotify est disponible sur navigateur web, ou sous forme d’application pour iOS, Android, Windows 10, macOS, ou encore sur les consoles de jeu Xbox et PlayStation.

Le service est aussi disponible sur les Smart TV Samsung, Android, Amazon Fire, ou encore sur les enceintes Sonos, Amazon Alexa, Google Home, Denon et Bose. On peut aussi l’utiliser sur Google Chromecast et nativement dans certains modèles de voitures.

Spotify sur Google Home et Amazon Alexa

Si vous possédez une enceinte connectée Google Home ou Amazon Echo, vous pouvez écouter vos chansons favorites sur Spotify en toute simplicité. Il vous suffit d’ouvrir l’application mobile de votre enceinte sur smartphone, et de connecter votre compte Spotify à l’appareil.

Par la suite, vous pourrez utiliser votre voix pour lancer les musiques de votre choix. Il suffit par exemple d’ordonner Hey Google, mets un peu de disco sur Spotify pour lancer une playlist disco populaire sur votre Google Home via le service de streaming.

Si vous possédez plusieurs enceintes réparties entre les pièces de votre logement, vous pouvez aussi jouer de la musique sur chacune d’entre elles. Pour ce faire, vous devez simplement créer un groupe d’appareils depuis l’application.

Comment télécharger de la musique sur Spotify ?

Techniquement, il n’est pas possible de télécharger de la musique depuis Spotify. Tout du moins, pas au sens traditionnel du terme. Vous ne pourrez en aucun cas extraire une chanson sous forme de fichier afin de le stocker sur votre disque dur ou de le graver sur un CD vierge.

Néanmoins, Spotify Premium permet de rendre les musiques de votre choix disponibles en mode ” hors-ligne “. Vous pourrez alors accéder à vos chansons préférées sans être connecté à internet.

Ceci permet de continuer à écouter de la musique quand vous n’avez pas internet, même dans les endroits les plus reculés de la planète. En outre, même si les forfaits de données mobiles sont désormais illimités, vous préserverez l’environnement en soulageant les serveurs…

Au maximum, vous pouvez enregistrer 10 000 chansons en mode hors-ligne pour votre compte Spotify et les écouter sur un maximum de cinq appareils différents. Il vous suffit d’activer le bouton ” télécharger des titres ” dans la Playlist ou l’album de votre choix.

Spotify : les hackers volent des données mais les exposent par accident

spotify hackers vol données

Contrairement à l’image véhiculée dans les films, les hackers ne sont pas toujours des génies. La preuve avec un groupe de cybercriminels pris à leur propre piège…

Pour accéder aux données personnelles des utilisateurs de Spotify, les pirates n’ont pas eu besoin de contourner le système de sécurité du service de streaming musical. Ils se sont contentés d’essayer de nombreux mots de passe exposés lors de précédentes fuites de données.

Beaucoup d’internautes font l’erreur d’utiliser les mêmes mots de passe sur tous les sites web et applications, et c’est ce qui a permis aux malfrats d’accéder à 350 000 comptes Spotify. Il leur a suffi d’essayer ces combinaisons d’identifiants pour se connecter au service. C’est ce que l’on appelle le ” credential stuffing ” ou ” attaque de bourrage ” en français.

L’opération malfaisante était a priori réussie, et les hackers auraient pu célébrer leur victoire. Toutefois, ils ont à leur tour commis une grave erreur de cybersécurité en stockant les enregistrements volés sur une base de données Cloud non sécurisée

N’importe qui pouvait accéder à cette database et consulter les données sans même avoir besoin d’un mot de passe. C’est cette erreur qui a permis aux chercheurs en sécurité Ran Locar et Noam Rotem de découvrir le pot aux roses en scannant le web à la recherche de données mal sécurisées.

Plutôt que d’avertir les pirates, les chercheurs ont donc publié leur découverte sur le site web vpnMentor. Cependant, on ignore si les hackers ont pu exploiter les identifiants volés avant d’être pris la main dans le sac.

Un compte Spotify piraté peut être loué à prix réduit sur le Dark Web, ou vendu à des ” usines à clic ” auxquelles les artistes font appel pour falsifier leurs chiffres de streaming. Il est aussi possible que d’autres criminels aient pu accéder à cette base de données avant les chercheurs…

Quoi qu’il en soit, suite à cette révélation, Spotify a contacté les utilisateurs concernés pour les inviter à changer de mot de passe immédiatement. L’entreprise suédoise, au même titre que les chercheurs, invite les entreprises à ne jamais ” recycler ” leurs mots de passe et à en utiliser un nouveau pour chaque service…

Pour éviter d’avoir à mémoriser un mot de passe pour chaque application que vous utilisez, nous vous recommandons d’utiliser un gestionnaire de mots de passe. Songez aussi à activer les options de sécurité comme l’authentification à deux facteurs !

Apple Music, YouTube, Deezer… quelle est la meilleure alternative à Spotify ?

Pionnier dans le domaine du streaming musical, Spotify est également le leader du marché avec plus de 140 millions d’abonnés à la formule payante. Il existe néanmoins plusieurs alternatives de qualité.

Apple Music

Le principal rival du géant suédois est Apple Music, le service de streaming d’Apple lancé en 2015. La version gratuite est plus limitée que celle de Spotify, mais les versions payantes sont au coude à coude.

Le catalogue de la Pomme regroupe plus de 50 millions de chansons, et il est possible d’y intégrer votre propre collection grâce à l’intégration iCloud. Les prix des abonnements Apple Music sont identiques à ceux de Spotify, mais le programme Apple One permet de profiter d’Apple Music, Apple TV Plus, iCloud et Apple Arcade pour 14,95€ par mois.

YouTube Music

Un autre rival de Spotify est YouTube Music, le service de streaming de Google. Cette plateforme remplace Google Play Music.

On retrouve là encore une version gratuite financée par la publicité. La version payante coûte 9,99€ par mois, comme celle de Spotify. L’abonnement est aussi inclus avec YouTube Premium pour 11,99€ par mois, et cette offre permet en plus de profiter des vidéos YouTube sans publicité.

L’avantage de YouTube Music est que l’on retrouve de nombreuses musiques méconnues et difficiles à trouver. C’est la seule plateforme sur laquelle vous pourrez trouver des remix et des versions alternatives de chansons.

L’algorithme de recommandations de Google est aussi l’un des plus aboutis, ce qui n’est pas surprenant puisque la firme californienne est leader dans le domaine de l’IA et du Machine Learning.

Tidal

Sur le marché du streaming musical, les Scandinaves se font la guerre. Alors que Spotify est une entreprise suédoise, l’un de ses principaux rivaux est la firme norvégienne Tidal.

Son service de streaming éponyme est destiné aux véritables audiophiles. Il propose d’écouter la musique au format FLAC.

Pour profiter de cette qualité sans compromis, vous devrez toutefois débourser 19,99€ par mois. L’abonnement standard coûte 9,99€ par mois, comme chez Spotify.

Un autre point fort de Tidal est le contenu vidéo. Plus de 250 000 vidéos sont disponibles sur la plateforme, notamment des clips, des concerts, ou des documentaires exclusifs.

Deezer

Deezer est un service de streaming musical français. En termes de contenu musical, la plateforme n’a pas grand-chose à envier à Spotify. Néanmoins, elle ne peut rivaliser en matière de podcasts.

Le système de recommandations ” Flow ” de Deezer surpasse celui de Spotify sur certains points. Le Français double également le Suédois en matière de qualité audio, avec un format FLAC à 1411kbps.

Vous pouvez aussi profiter du nouveau format 360 Reality Audio de Sony via l’application 360 by Deezer. En revanche, sur la version gratuite, la qualité audio est limitée à 128Kbps pour Deezer contre 160Kbps chez Spotify.

Le prix de l’abonnement Deezer Premium est de 9,99€ par mois, comme celui de Spotify. Vous pouvez toutefois opter pour l’abonnement annuel à 99,99€ pour économiser 19,98€ par an.

Combien coûte Spotify ? Prix et modèle tarifaire

La version gratuite de Spotify permet d’essayer le service sans dépenser un euro. Cependant, les fonctionnalités sont limitées. De plus, des spots publicitaires visant à financer le service interrompt régulièrement la diffusion de musique

Vous ne pouvez jouer les pistes d’un album ou d’une playlist qu’en mode aléatoire, et vous ne pouvez passer une chanson que six fois par heure au maximum. Vous pouvez accéder aux playlists ” Daily Mix “, mais pas à Spotify Radio.

En outre, la qualité audio sera restreinte. Dans les paramètres, les utilisateurs de la version gratuite peuvent uniquement choisir la basse qualité (24kbps), la qualité normale (96kbps) et la haute qualité (160kbps). Ils ne peuvent opter pour la très haute qualité à 320kpbs.

En optant pour un abonnement mensuel, il est possible de profiter des fonctionnalités de Spotify Premium. Vous pourrez donc écouter les chansons que vous souhaitez, sans pub, en qualité maximale. Plusieurs abonnements différents sont proposés.

L’abonnement ” Personnel ” est proposé pour 9,99€ par mois, mais ne peut être utilisé que pour une personne. L’abonnement ” Duo Premium “, quant à lui, coûte 12,99€ et peut être utilisé par un couple. Le ” Mix Duo ” est une playlist partagée entre les deux utilisateurs.

Enfin, l’abonnement ” Famille ” est tarifé à 14,99€ par mois. Il peut être partagé par un maximum de six membres d’un même foyer, avec une playlist ” Mix Famille ” partagée entre tous les utilisateurs.

Spotify laisse ses employés choisir le télé-travail

Spotify a décidé de laisser à ses employés la possibilité du télé-travail à temps plein. Chacun pourra choisir de travailler à domicile, au bureau, ou une combinaison des deux avec un nouveau modèle flexible. Cette possibilité sera offerte à partir de l’été 2021.

Intitulé ” My Work Mode “, le programme va permettre aux employés de décider avec leurs managers comment ils répartiront leur temps de travail entre leur domicile et les locaux de la firme. Il sera même possible de travailler depuis un pays étranger, avec toutefois quelques limites liées au décalage horaire et aux lois nationales.

Si les employés choisissent un lieu qui n’est pas situé près d’un bureau Spotify, ils pourront profiter d’un abonnement à un espace de coworking payé par l’entreprise. L’objectif de la firme suédoise est de devenir plus flexible.

Le télétravail et le travail hybride sont des concepts de plus en plus en vogue, notamment propulsés par la pandémie de COVID-19 et le confinement de 2020. Face à cette crise, les entreprises de tous les secteurs ont dû repenser leur concept du lieu de travail.

spotify télétravail

Only You : pour une expérience encore plus personnalisée sur Spotify

Avec ses plus de 365 millions d’utilisateurs, Spotify est aujourd’hui leader en termes de streaming musical. Pour satisfaire ces derniers, la plateforme vient de lancer Only You, une nouvelle fonctionnalité conçue pour célébrer les habitudes d’écoute de chaque utilisateur.

Plus concrètement, Spotify « Only You » montre à ses utilisateurs à quel point leurs goûts sont uniques. Elle compare les artistes et genres de musiques qu’ils préfèrent et la combinaison de leurs habitudes d’écoute qui se démarquent parmi la base d’utilisateurs de Spotify.

Une fonction qui leur offrira également la possibilité d’accéder à plusieurs nouvelles playlists personnalisées, avec des chansons spécialement sélectionnées en fonction du moment de la journée, de l’humeur et même du signe astrologique de l’utilisateur.

En plus d’une multitude de données statistiques sur les habitudes d’écoute, Only You donne ainsi accès à plusieurs nouvelles listes de lecture personnalisées contenant des chansons spécialement sélectionnées. Par exemple, parmi les produits nouvellement lancés, les passionnés trouveront une combinaison spéciale pour le « dîner de vos rêves » ou une liste basée sur votre année d’écoute préférée.

spotify only you

Spotify lance Greenroom, son application audio en direct 

Spotify a annoncé l’acquisition de la société à l’origine de l’application audio sportive Locker Room. Ce rachat a pour but d’accélérer son entrée sur le marché de l’audio en direct. 

La société concrétise cet accord avec le lancement de Spotify Greenroom. Cette dernière représente une nouvelle application mobile qui permet aux utilisateurs de Spotify du monde entier de rejoindre ou d’animer des salles audio en direct. 

Spotify révèle également la mise en place d’un Fonds pour les Créateurs. Ce financement offre la possibilité d’alimenter la nouvelle application avec davantage de contenu à l’avenir.

L’application Spotify Greenroom repose sur le code existant de Locker Room. La société informe que les utilisateurs de Locker Room verront leur application mise à jour pour devenir l’expérience Greenroom, à partir d’aujourd’hui.

Alors que Locker Room utilisait une palette de couleurs blanche et orange rougeâtre, la nouvelle application Greenroom ressemble beaucoup à un dérivé de Spotify. Elle a adopté la même palette de couleurs, la même police et la même iconographie que cette application.

Pour rejoindre la nouvelle application, les utilisateurs de Spotify se connectent avec les informations de leur compte Spotify actuel. Ils seront ensuite guidés à travers une expérience d’intégration conçue pour les connecter à leurs intérêts.

spotify greenroom

Spotify bloque les utilisateurs pour « téléchargement incorrect » de titres avec un logiciel tiers

Les services de streaming comme Spotify ont révolutionné la consommation de musique en ligne. Ils ont donné accès à d’immenses bibliothèques à un prix raisonnable.

Par exemple, les abonnés premium peuvent enregistrer de la musique localement sur leurs propres appareils. Cependant ces titres ne sont lisibles que dans Spotify même. Ainsi, ceux qui espèrent amasser une collection privée de musique — jouable sur n’importe quel appareil — doivent chercher ailleurs.

Pour tenter de combler cette lacune, de nombreux outils sont apparus. Ces derniers prétendent aider les utilisateurs à télécharger et à stocker les titres Spotify au format MP3. Même si cela semble possible, certains utilisateurs ont constaté que Spotify était capable de détecter leur infraction à la licence et d’y mettre fin.

Audials Music est l’un de ces programmes qui ont exploité Spotify. Il prétend être capable de télécharger le contenu de Spotify à une vitesse 30 fois supérieure à la normale. Cet outil a permis aux internautes d’amasser rapidement de grandes bibliothèques de matériel audio dans un format pratique et permanent. Mais Spotify a remarqué cette pratique et a suspendu les utilisateurs du service pour abus.

Les internautes d’Audials Music ont publié qu’ils avaient reçu un e-mail de Spotify. Ce dernier leur indiquait que des abus avaient été constatés sur leurs comptes et qu’ils avaient été bloqués.