Data Center : Switch acquiert Data Foundry pour $420 millions, à la conquête du Texas

Afin de se développer sur le marché texan, Switch acquiert Data Foundry, un fournisseur de data centers pour 420 millions de dollars. Suite a ce contrat qui permet à Switch de bénéficier d’une installation à Houston puis d’une autre à Austin, celle-ci en est désormais à son cinquième centre de données. L’entreprise envisage même un rajout sur la capacité des deux villes précédentes.

Cette acquisition est énorme pour Switch. Soulignons que celle-ci édifie des centres de données tout en offrant, en supplément, une liste de clients de premier ordre dans l’univers du cloud. En effet, en plus de permettre une entrée immédiate sur le marché stratégique au Texas, cet accord rajoute plus de 400 clients, avec une superposition limitée avec la base de données clients de Switch. Cette dernière possède alors désormais, sur l’ensemble de ses six sites, 16 data centers.

Rob Roy, PDG et fondateur même de Switch ne manque pas d’ajouter : « L’acquisition de Data Foundry étend la portée nationale de Switch et améliore notre capacité à desservir le Texas et la région du centre des États-Unis avec une connectivité à faible latence, tout en offrant une diversification géographique et des revenus critiques ».

Des attributs qualitatifs

Selon les directeurs de Switch, le fait que les deux entreprises soient concentrées sur la construction de centres de données de qualité ainsi que l’ingénierie a joué un grand rôle dans l’acquisition. Thomas Morton affirme même que les data centers seraient des atouts de très haute qualité. Aussi, vu qu’ils sont de très haute conception, il n’y a pas besoin de les revisiter. Gabe Nacht, le directeur financier, quant à lui déclare : « Nous n’avons pas fait cela en raison d’un besoin, nous l’avons fait en raison d’une opportunité. ».

Il convient également de jeter un œil sur le portefeuille de Data Foundry. Celle-ci possède effectivement trois data centers à Austin qui ont une capacité de 10 MV. Il est à noter que ces installations admettent un rajout de 4 MV supplémentaires. En ce qui concerne le campus de Houston, la puissance installée du centre de données va jusqu’à 4,5 MV. Celle-ci peut être étendue à 6 MV.

 « Data Foundry est fier de s’associer à Rob Roy et à l’équipe de Switch dans le cadre de cette transaction qui, selon nous, poursuivra la riche histoire d’innovation de notre entreprise au Texas, et se traduira par d’énormes avantages à long terme pour nos clients et toutes les parties prenantes du combiné business ». Tels sont les propos de Ron et Carolyn Yokubaitis, cofondateurs de Data Foundry.

Pin It on Pinterest