mail

Vous avez reçu ce mail du gouvernement ? C’est pour vous voler de l’argent

Une vague de mail d'hameçonnage circule depuis ce lundi 1er juillet. Apparemment, les mails proviennent d'un site du gouvernement. Découvrez sans plus tarder les détails dans cet article !

Cette année, les Français commencent à en avoir l'habitude avec les vagues d'arnaques qu'on peut rencontrer tous les jours, surtout en ligne. Le gouvernement alerte sur une nouvelle arnaque par mail ! Selon le site Cybermalveillance, des malfaiteurs usurpent l'identité de l'organisme de lutte contre la fraude en ligne pour démunir leurs futures victimes. Les cibles reçoivent un e-mail assez inquiétant les encourageant à répondre. Voici les explications.

Une alerte lancée par Cybermalveillance

Une nouvelle escroquerie a été révélée par Centre Presse Aveyron, le 3 juillet 2024. Plusieurs Français ont reçu un message électronique d'un agent de Cybermalveillance depuis le début du mois. Rappelons que Cybermalveillance est un organisme gouvernemental qui a pour principale fonction de lutter contre la cybercriminalité.

En effet, ce dispositif national a pour objectif «d'assister les particuliers, les entreprises, les associations, les collectivités et les administrations victimes de cybermalveillance». Ce qui n'est pas du tout le cas de la personne à l'origine de ces mails frauduleux.

D'ailleurs, le message du faux agent atteste qu'il a « remarqué que votre adresse e-mail figure dans notre base de données des personnes victimes de fraude. Si cela est bien le cas, veuillez nous le confirmer en nous répondant afin que nous puissions prendre les mesures nécessaires pour vous aider ».

De plus, cet escroc dit que ses services proposent déjà un dispositif d'indemnisation des victimes d'arnaques. Pour en profiter, il parle de suivre un processus facile : répondre à son mail.

Si vous recevez ce genre de mail, sachez qu'il s'agit d'une arnaque. Les malfaiteurs utilisent la technique d'hameçonnage dont le but est de tromper l'internaute afin de l'encourager à donner des données personnelles.

Des actions ont été entreprises pour arrêter la vague d'attaque

La cybermalveillance appelle les internautes à ne pas donner une suite s'ils reçoivent ce message frauduleux.

Cet organisme gouvernemental garantit sur un post qu'ils sont en train de faire tout leur possible pour maîtriser la situation. «Des actions ont été entreprises en lien avec les autorités compétentes et une plainte a été déposée», assure-t-il.

Par ailleurs, il est possible de signaler l'adresse mail sur le site Cybermalveillance.gouv.fr. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur l'onglet «victime d'un acte de cybermalveillance ?». Vous y trouverez les détails pour signaler une arnaque.

Si vous êtes encore à l'abri de l'attaque aujourd'hui, je vous conseille de protéger vos comptes. La meilleure chose à faire est d'utiliser la 2FA (authentification à deux facteurs). C'est la meilleure manière d'assurer la protection de vos adresses e-mail. Par ailleurs, vous pouvez également recourir à un gestionnaire de mots de passe qui vous permet de changer régulièrement de mots de passe.

Et vous, avez-vous d'autres solutions ? N'hésitez pas à les écrire dans les commentaires. J'invite également les victimes à partager leurs expériences.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *