Accueil > Sécurité > Apple va empêcher Facebook et WhatsApp de collecter vos données sur iOS
apple vs facebook ios

Apple va empêcher Facebook et WhatsApp de collecter vos données sur iOS

Apple compte restreindre l’implémentation de la fonctionnalité d’appels vocaux via internet afin d’empêcher les applications mobiles de l’utiliser de façon détournée. Un changement qui pourrait mettre des bâtons dans les roues d’applis comme Facebook Messenger, Snapchat ou WhatsApp… 

Dans le cadre de sa conférence WWDC 2019, Apple a fait une annonce qui est presque passée inaperçue. Pourtant, il s’agit d’un changement qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour de nombreuses applications iOS telles que Facebook Messenger et WhatsApp.

Actuellement, selon The Information, les applications peuvent implémenter les fonctionnalités d’appel vocal via internet (VoIP) de manière à collecter les données pendant qu’elles fonctionnent en arrière-plan. Ainsi, Messenger, WhatsApp et de nombreuses applications utilisent cet outil pour contourner les restrictions iOS et continuer à exécuter des fonctionnalités en arrière-plan.

Par exemple, WhatsApp utilise le VoIP pour implémenter sa technologie de chiffrement de bout en bout. D’autres applications populaires, telles que Snapchat et WeChat, détournent elles aussi la fonctionnalité d’appels vocaux par internet. Certaines s’en serviraient même pour collecter des données personnelles sans consentement. Toutefois, ce ne sera bientôt plus possible.

Apple va restreindre l’implémentation de l’API VoIP

Apple compte retreindre la façon dont les applications peuvent implémenter cette fonctionnalité. Dorénavant, l’accès en arrière-plan pourra être utilisé uniquement et exclusivement pour les appels vocaux.

Ce changement s’inscrit dans la volonté de longue date d’Apple de se placer en protecteur de la confidentialité. Contrairement à Facebook et à d’autres géants du web vivement critiqués pour leurs pratiques de collecte de données, la Pomme souhaite faire de la protection des données sa priorité.

Pour ce faire, elle n’hésite pas à se mettre à dos ses rivaux de la Silicon Valley. Par exemple, sous iOS 13, la nouvelle fonctionnalité ” Sign in with Apple ” permettra de se connecter à des applications et des services sans même avoir à révéler son adresse email. La firme californienne vient donc faire de l’ombre à Facebook dont le bouton ” Sign in with Facebook ” que l’on retrouve partout sur le web a permis de collecter de nombreuses données…

Les développeurs iOS ont jusqu’à avril 2020 pour mettre à jour leurs applications afin de ne plus détourner l’API VoiP. Passé ce délai, ils risquent de voir leurs applications bannies de l’App Store…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend