Accueil > Sécurité > Apple accuse Facebook et Google de détruire la société avec vos données
tim cook apple facebook google données destruction

Apple accuse Facebook et Google de détruire la société avec vos données

Le CEO d’Apple, Tim Cook, était présent ce jour au Parlement Européen Bruxelles dans le cadre d’une conférence sur la confidentialité. Il y a tenu un discours qui a surpris par la passion déployée par le chef d’entreprise et la puissance de ses propos.

Selon Tim Cook, CEO d’Apple, la technologie moderne a mené à la création d’un système industriel qui transforme les données personnelles du quotidien en ” armes dirigées contre nous avec une efficacité militaire “. Ces mécanismes n’affectent pas seulement les individus, mais aussi les sociétés dans leur ensemble.

Ainsi, Cook estime que ” les plateformes et les algorithmes qui promettaient d’améliorer nos vies peuvent en réalité magnifier les pires penchants de la nature humaine “. D’après lui, ” des acteurs et même des gouvernements malveillants ont tiré profit de la confiance des consommateurs pour accentuer les divisions, inciter à la violence, et même annihiler notre sens commun de ce qui est faux et ce qui est vrai “. Pour Tim Cook ” la crise est réelle : elle n’est ni imaginaire, ni exagérée, ni folle “.

Même si Tim Cook ne mentionne pas les déclencheurs de cette crise, son discours fait clairement référence à des scandales comme l’affaire Facebook / Cambridge Analytica où des millions d’utilisateurs Facebook ont vu leurs données collectées afin d’influencer leurs opinions politiques. Ainsi, le CEO d’Apple critique directement les pratiques de collecte de données de ses rivaux tels que Facebook et Google.

Apple : Tim Cook appelle à l’instauration d’une loi fédérale pour la protection des données aux Etats-Unis

Face à cette situation critique, Tim Cook appelle aujourd’hui à l’instauration d’une régulation de la protection des données personnelles à l’échelle fédérale pour les Etats-Unis. Le chef d’entreprise a de nouveau fait l’éloge du RGPD européen et son implémentation réussie dans l’UE.

A ses yeux, il est maintenant temps pour le reste du monde de suivre l’exemple européen. Il estime qu’une future loi fédérale américaine pour la confidentialité devra offrir quatre droits fondamentaux aux citoyens : la minimisation de la collecte des données personnelles, le droit de savoir quelles sont les données collectées, le droit d’accéder à ces données, et le droit à ce que ces données soient gardées de façon sécurisée.

Pour finir, Tim Cook a aussi répondu aux critiques que l’on entend régulièrement aux Etats-Unis à l’égard d’une telle réglementation. En effet, un grand nombre d’Américains estiment que la protection des données personnelles freine l’innovation. Pour le CEO d’Apple, ” une telle notion n’est pas seulement fausse, elle est destructrice “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend