Accueil > Sécurité > RGPD > Le RGPD va freiner l’innovation européenne, selon l’organisateur du CES
rgpd innovation

Le RGPD va freiner l’innovation européenne, selon l’organisateur du CES

Le RGPD risque de freiner l’innovation européenne. C’est ce qu’affirme l’organisateur du CES de Las Vegas, Gary Shapiro, arguant qu’il est nécessaire de trouver un équilibre entre la protection de la vie privée et l’innovation technologique  » data-driven « .

Pour la sixième année consécutive, le Consumer Electronics Show de Las Vegas organise une convention de startups à Paris. Cette année, la convention prend place au Salon de l’auto organisé à la porte de Versailles. L’occasion pour l’organisateur du CES, Gary Shapiro, de donner son avis sur le RGPD.

Selon lui,  » la France a beaucoup d’entrepreneurs  » et aura d’ailleurs  » quasi certainement  » la délégation de startups la plus importante derrière les Etats-Unis au CES de janvier 2019. Cependant, il estime aussi que la France risque de rater les futures vagues technologiques.

Pour cause, avec le RGPD, l’Union européenne est  » extraordinairement  » concentrée sur la défense de la vie privée des individus. En comparaison, aux Etats-Unis, toujours selon Shapiro, il existe un équilibre plus harmonieux entre la défense de la vie privée et l’innovation.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Le RGPD empêche les entreprises d’exploiter les données pour innover

gary shapiro ces

L’Américain estime que les données sont  » la nouvelle richesse  » dont  » on a besoin partout « . Ainsi, la France et l’Europe pourraient  » perdre du terrain sur la Chine et les Etats-Unis en termes d’innovation « . Shapiro va jusqu’à dire que l’on  » ne devrait pas avoir le droit de garder privées toutes les données « . En guise d’exemple, il cite les données liées à un témoignage d’accident de voiture.

Un point de vue étranger et très différent sur la question de la protection des données personnelles. Toutefois, à l’heure où les entreprises américaines comme Facebook multiplient les scandales liés à la collecte de données, et où la Chine utilise le Big Data pour évaluer ses citoyens, la prise de position européenne reste défendable…

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend