Accueil > Analytics > Apple prend des mesures contre le partage de données des apps iOS
apple app store données

Apple prend des mesures contre le partage de données des apps iOS

Apple vient de changer les règles de l’App Store, afin de limiter la façon dont les développeurs peuvent accéder aux données sur les amis et autres contacts des utilisateurs d’iPhone. Désormais, les applications iOS qui partagent ou vendent ces informations seront bannies.

Depuis de nombreuses années, les développeurs d’applications iOS sont en mesure de collecter, de stocker et de partager des données personnelles sans le consentement des personnes concernées. Lors de l’installation, de nombreuses applications demandent en effet la permission d’accéder à la liste de contacts de l’utilisateur de l’iPhone.

Ces informations sont ensuite utilisées pour le marketing, ou même partagées voire vendues à des tiers sans permission. Ironiquement, si Apple a beaucoup critiqué Facebook au sujet de l’affaire Cambridge Analytica, la firme s’est bien gardée de mettre en lumière cette faille dans sa propre politique de protection des données personnelles.

Apple bannira les applications qui partagent les données des contacts iPhone

app store bannissement applications

Quoi qu’il en soit, dorénavant, l’App Store interdit le partage et la vente de bases de données avec des tiers. Une application ne pourra pas non plus accéder à une liste de contacts pour en faire autre chose que ce qu’elle annonce initialement. Si un développeur contourne ces nouvelles règles, son application sera bannie définitivement.

Malheureusement, Apple ne peut pas revenir en arrière et récupérer les données qui ont été partagées jusqu’à présent. Même si un utilisateur retire la permission accordée de partager les données accordée à une application, il ne pourra pas récupérer les informations déjà partagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend