Coco.fr

Coco.fr : le nid de pédocriminels français enfin fermé par la police

La fin d'un cauchemar pour la majorité des internautes français. Le site Coco.fr, qui abritait plusieurs atrocités, vient d'être fermé par les autorités. Une victoire, certes, mais le chemin est encore long pour nettoyer définitivement le monde d'internet.

Affaires de viols, homophobie, et surtout de la pédocriminalité. Oui, ces crimes existent sur Coco.fr. Ce site abritait des forums, où des personnes malveillantes échangeaient constamment. Mais ce n'est plus qu'un mauvais souvenir, car la police a réussi à fermer le site. Mais selon certains internautes, cette réaction est arrivée sur le tard.

Coco.fr a fait ravage avant sa fermeture

Tout se passe dans les forums de discussions sur Coco.fr. C'est le début du mal. En effet, des utilisateurs échangent des services douteux sur ces plateformes. L'un des plus atroces était sans doute le cas d'un retraité qui recrutait des hommes sur le site. Il voulait que ces derniers… violent sa femme à son insu. Mais il y a pire.

Le cas d'une adolescente de 14 ans, victime de plusieurs agressions sexuelles, a secoué le monde d'internet. Il y avait aussi la mort du Philippe, un jeune homme qui utilisait le site. Et ce ne sont que des exemples.

Les dirigeants de ce genre de site sont assez malins. En cas de menace, ils ont tendance à changer leur nom de domaine. Récemment, Coco.fr est devenu coco.gg. Mais malgré cette approche, les autorités ont réussi à fermer le site.

https://twitter.com/BFMTV/status/1805513452636557535

« Ce n'est pas un simple blocage »

Les sites de streaming illégaux sont souvent bloqués par les autorités. Mais après quelques mois, ces plateformes peuvent revenir dans le monde d'internet. Mais Coco.fr ne va pas connaître cette situation.

« Il ne s'agit pas d'un simple blocage, mais d'une action auprès de l'hébergeur et du gestionnaire de nom de domaine » explique Alexandre Archanmbault, avocat spécialisé dans le numérique.

La fermeture du site a été décidée à l'unanimité auprès du parquet de Paris. Coco.fr n'est plus accessible, mais vous pourrez encore trouver l'adresse sur internet. Mais si vous la visitez, vous allez voir un message des autorités françaises sur la page d'accueil. Vous ne pourrez faire aucune activité, à part lire ces quelques lignes.

« Ce site a été fermé par la Direction Générale des Douanes et de Droits Indirects et la Gendarmerie Nationale, sous l'autorité de la JUNALCO du Parquet de Paris »

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *