Accueil > Sécurité > Dark Web : le hacker vendeur de données de retour pour la quatrième fois
hacker dark web round 4

Dark Web : le hacker vendeur de données de retour pour la quatrième fois

Sur le Dark Web, le hacker vendeur de données  » Gnosticplayers  » est de retour pour la quatrième fois. Cette fois, il propose à la vente plus de 26 millions d’enregistrements dérobés auprès de six entreprises piratées en février 2019.

En février 2019, le hacker  » Gnosticplayers  » a semé la terreur en vendant les données de plus de 840 millions de personnes sur la plateforme Dream Market du Dark Web. Au total, en trois tours, le cybercriminel a mis en vente des données dérobées auprès de 32 entreprises.

Ce 18 mars 2019, Gnosticplayers est de retour pour un  » round 4 « .  Cette fois, les données mises en vente ont été obtenues auprès de six entreprises. Cette nouvelle fournée regroupe 26,42 millions d’enregistrements, et le tarif demandé s’élève à 1,2431 bitcoin soit l’équivalent de 4940 dollars.

Les six entreprises prises pour cible sont la plateforme de jeux vidéo GameSalad (1,5 million), de la librairie en ligne brésilienne Estante Virtuel (5,45 millions), des applications de planifications Coubic (1,5 million) et LifeBear (3,86 millions), du géant indonésien du e-commerce Bukalapak (13 millions), et du site étudiant indonésien YouthManual (1,12 million).

Dark Web : le hacker  » en colère  » face au manque de sécurité des entreprises qu’il pirate

dark web round 4

La plupart de ces plateformes ont été piratées en février 2019, à l’exception du Bukalapak dont le piratage remonte à juillet 2017. Les données proposées à la vente sont des adresses email, des mots de passe chiffrés, des noms d’utilisateur. Dans certains cas, on retrouve aussi des adresses IP, des numéros de téléphone, des adresses IP, ou encore des historiques d’achat et des listes de centres d’intérêt…

Selon le hacker, ces données ont pu être dérobées parce que les entreprises ont mal protégé les mots de passe. Ainsi, la plupart des mots de passe  » hachés  » mis en vente par le cybercriminel peuvent être crackés plus ou moins facilement.

Interrogé par le site web ZDNet, le hacker affirme être principalement motivé par un sentiment de  » colère face à un tel manque de sécurité en 2019 « . Autant dire que Gnosticplayers est le genre de personne qu’il vaut mieux éviter de mettre en colère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend