Accueil > Analytics > Databricks : le géant du Big Data lève 400 millions de dollars
databricks levée fonds 400 millions

Databricks : le géant du Big Data lève 400 millions de dollars

L’entreprise Databricks, réputée pour sa plateforme d’analyse de données, annonce une levée de fonds massive à hauteur de 400 millions de dollars. La firme américaine confirme son statut de géant du Big Data…

Databricks développe la plateforme Unified Analytics Platform, basée sur le framework Big Data open-source Apache Spark. Cette plateforme permet aux entreprises d’analyser des données, de créer des pipelines de données entre les systèmes de stockage en silo, et de préparer des datasets étiquetés pour le Machine Learning.

L’Unified Analytics Platform permet donc aux entreprises d’entrainer leurs modèles de Machine Learning à partir de leurs propres données. Des fonctionnalités collaboratives permettent aussi aux Data Scientist et aux ingénieurs de mieux collaborer autour de ces modèles.

Au fil du temps, d’autres technologies open-source ont été intégrées à la solution pour étendre son utilité. Parmi les récentes innovations, on peut notamment citer Databricks Runtime for ML et Databricks MLflow proposant des environnements de modeling et d’entraînement distribué préconfigurés.

La firme a aussi lancé son projet open source Delta Lake pour améliorer l’efficacité des data lakes d’entreprise. Ainsi, Databricks se positionne désormais comme un fournisseur de solutions de modeling, d’entrainement et de gouvernance pour la Data Science et le Machine Learning et d’outils de Data Engineering.

Databricks : Data Science, Cloud et Machine Learning, une stratégie qui porte ses fruits

De toute évidence, cette stratégie répond à merveille aux nouveaux besoins des entreprises. Et cela se ressent directement au travers des résultats financiers de Databricks. En 2018, la firme est parvenue à multiplier ses revenus par 2,5.

Aujourd’hui, Databricks annonce une nouvelle levée de fonds de série F monumentale à hauteur de 400 millions de dollars. Au total, l’entreprise américaine est donc valorisée à 6,2 milliards de dollars.

Le principal investisseur de ce nouveau tour est Andreessen Horowitz à travers son Late Stage Venture Fund. Parmi les autres participants, on compte aussi BlackRock Inc., T. Rowe Price Associates Inc et Tiger Capital Management.

Grâce aux fonds levés, Databricks compte notamment investir 100 millions d’euros dans son nouvel European Development Center au fil des trois prochaines années. Elle prévoit aussi de monter une équipe d’ingénieurs pour développer ses technologies Delta Lake et MLflow.

Cependant, de par son succès, Databricks joue désormais dans la cour des grands. Elle devra faire face à la concurrence des plus grands fournisseurs de Cloud public comme Amazon Web Services et Microsoft Azure qui proposent eux aussi leurs solutions Big Data…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend