Accueil > Sécurité > Facebook bannit 200 applications pour protéger vos données personnelles
facebook bannit 200 applications

Facebook bannit 200 applications pour protéger vos données personnelles

Facebook vient de bannir 200 applications de son réseau social. Ces différentes applications sont accusées d’avoir collecté illégalement les données personnelles des utilisateurs du réseau social.

Suite au scandale Cambridge Analytica, Facebook a mené l’enquête pour se défaire des applications qui ne respectent pas ses conditions de confidentialité. Suite à cette enquête, le vice-président aux partenariats de l’entreprise, Ime Archibong, annonce la suspension officielle de 200 applications.

D’après ses dires, l’enquête a été menée par des experts internes et externes. L’investigation va se poursuivre pour vérifier si les données collectées par es applications ont ensuite été exploitées. Si tel est le cas, les applications seront supprimées de façon définitive. Les utilisateurs seront en mesure de vérifier si leurs données ont été compromises par les applications concernées via le site de Facebook.

Facebook : les données de 3 millions d’utilisateurs étaient en libre accès

facebook 3 millions

L’entreprise ne précise pas combien d’utilisateurs sont concernés par cette vaste collecte de données. Archibong précise que l’enquête ne fait que commencer, et qu’il reste beaucoup de travail pour trouver toutes les applications qui ont pu détourner les données personnelles des utilisateurs de Facebook. Il est probable que les annonces liées aux détournements de données du réseau social continuent à se succéder dans les semaines à venir.

Parallèlement à cette annonce officielle, le site New Scientist révèle d’ailleurs que les données personnelles de 3 millions d’utilisateurs collectées par des chercheurs de l’Université de Cambridge étaient disponibles en libre accès pendant 4 ans. Collectées à l’aide d’un quiz de personnalité, ces données étaient stockées sur un site sécurisé, mais les identifiants permettant d’accéder à ce site étaient disponibles sur GitHub durant tout ce temps. Le quizz myPersonnality compte parmi les applications suspendues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend