firmware PS5

Il découvre une faille sur la PS5, Sony lui verse cette somme astronomique

Aapo Oksman, un hacker éthique, vient de trouver une faille dans le firmware de la PS5. Ce spécialiste n’a pas profité de cette vulnérabilité pour extraire les données de Sony. Au contraire, il a informé l’entreprise sur le sujet. Quelques jours après, Sony l’a récompensé pour cet acte de bienveillance.

Les appareils connectés ne sont jamais à l’abri des cyberattaques. Les spécialistes en cybersécurité tentent alors d’installer de nouveaux programmes pour les protéger. Toutefois, cette approche peut aggraver la situation. C’est le cas du dernier firmware de la PS5. Cette mise à jour plaçait les données de ces consoles à la merci des hackers. Heureusement, un expert en cybersécurité a trouvé cette faille à temps.

Une récompense de 50 000 dollars

« Récemment, PlayStation a clôturé un ticket de bug que j’avais soumis à son programme HackerOne l’année dernière. Cela a fait beaucoup de bruit au sein de la communauté des hackers de PlayStation, car le rapport m’a rapporté une prime de 50 000 dollars distribuée uniquement pour les vulnérabilités les plus critiques de la console » Aapo Oksman sur X (anciennement Twitter).

Cette publication montre les stratégies de Sony pour identifier les failles sur le firmware de la PS5 et sur ces autres consoles. Effectivement, l’entreprise compte sur des hackers éthiques pour assurer la protection de ses données. Ces spécialistes signalent ainsi les failles sur la plateforme HackerOne.

Et ces hackers éthiques seront récompensés de leur travail. En effet, Sony réserve une prime spéciale pour celui qui détecte les vulnérabilités les plus critiques. Et Aapo Oksman vient de décrocher cette somme de 50 000 dollars pour son exploit.

Toutefois, Sony possède aussi des experts internes pour surveiller les activités autour de ces data centers. Mais les interventions de ces hackers éthiques sont de grands atouts pour l’entreprise.

Serait-ce la stratégie de référence pour protéger le firmware de la PS5 ?

Aapo Oksman a allégé les missions des spécialistes de Sony. Maintenant, ces derniers peuvent renforcer efficacement le système de sécurité de ces consoles. A croire que les hackers éthiques sont des incontournables pour le géant du jeu vidéo.

Toutefois, cette stratégie est un véritable atout pour Sony. En effet, l’entreprise évite les pertes de données massives, comme en 2011. A cette époque, des hackers ont dérobé les informations personnelles de plus de 77 millions de joueurs. Ces cybercriminels ont lancé des attaques DDoS. Le PlayStation Network était à l’arrêt pendant plus d’un mois. Sony a perdu des sommes colossales après cette phase. 

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *