Sa fille a presque été vendue sur le Dark Web : Elle donne des conseils aux parents

Cette mère de famille américaine a vu sa fille presque vendue sur le dark web. Elle témoigne à la télévision pour mettre en garde les parents.

Un résident du comté de Jasper – dans la Géorgie aux États-Unis – est mis en examen pour avoir tenté de vendre les informations personnelles d'une adolescente de 16 ans. L'homme avait pour objectif de la faire kidnapper. Les autorités sont heureusement intervenues à temps pour éviter que la jeune fille soit vendue sur le dark web.

Sa mère s'est confiée à la chaîne de télévision américaine Atlanta News First. Son intention n'est pas de faire peur aux parents. Au contraire, elle veut faire prendre conscience que les prédateurs ne sont pas toujours là où on les attend.

Quand un beau jour le FBI frappe à sa porte…

Pour des raisons de sécurité évidentes, la mère de famille a donné son témoignage sous couvert d'anonymat. Nous l'appellerons donc maman X. Atlanta News First a également maintenu secrète l'identité de sa fille. D'autre part, la mère comme la jeune adolescente ne se doutait pas que la seconde faisait l'objet d'une vente sur le dark web.

« J'avais déjà entendu parler du dark web, dans des films, mais je ne savais pas exactement de quoi il s'agissait », a indiqué maman X dans son entretien télévisé.

Des agents du FBI se sont ainsi présentés à leur domicile le 29 juin dernier. Maman X a ensuite appris que sa fille faisait l'objet d'une annonce inquiétante sur le dark web. Les enquêteurs ont été alertés par un informateur vivant au Royaume-Uni. Celui-ci a contacté le FBI pour prévenir que l'adolescente de 16 ans était en danger.

Plusieurs chefs d'inculpation contre le suspect

L'annonce sur le dark web contenait deux photos de la jeune fille. Celles-ci ont été prises lors de leurs vacances l'an dernier. À noter que le signalement parlait de l'adolescente comme un objet et non une personne. Par ailleurs, le potentiel acheteur aurait obtenu toutes les informations personnelles concernant l'enfant de maman X.

Kelly Garrett Ivey – un homme âgé de 41 ans – est le suspect que les autorités locales de Jasper ont arrêté. Il doit répondre des chefs d'inculpation suivants :

  • Maltraitance infantile au premier degré
  • Maltraitance infantile au deuxième degré
  • Traite des personnes à des fins de servitude sexuelle
  • Trois chefs d'accusation de tentative de crime, incluant l'enlèvement

Notons que la publication de l'annonce de vente a eu lieu en juin dernier. Celle-ci n'est restée que 4 jours en ligne. D'autre part, l'arrestation de Kelly Garrett Ivey est intervenue le 21 août.

La fille presque vendue sur le dark web connaissait le suspect

Kelly Garrett Ivey n'était pas un inconnu pour la mère et sa fille. En effet, les trois fréquentaient la même église et se croisaient de temps à autre. Cependant, ils ne se connaissaient pas véritablement. Maman X a insisté que le quadragénaire n'était pas un ami, mais seulement une connaissance.

« Il y a des prédateurs partout. Si je peux protéger au  moins une personne en racontant notre histoire, c'est important. Je ne veux pas que quiconque, qui que ce soit, vive ce que nous vivons en ce moment », a exprimé la mère de la fille presque vendue sur le dark web. Les gens ne devraient pas baisser leur garde, même dans les endroits qu'ils jugent sûrs.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *