Accueil > Sécurité > L’inventeur du Web veut donner le contrôle des données aux internautes
tim berners lee inventeur web données

L’inventeur du Web veut donner le contrôle des données aux internautes

L’inventeur du World Wide Web, Tim Berners-Lee, souhaite que les internautes reprennent le contrôle de leurs données. A l’occasion des trente ans du web, il déplore la façon dont les données sont marchandées par les géants du web…

En 1989, M. Berners Lee se voit confier le développement de l’annuaire interne du Cern. Cependant parallèlement à cette activité au centre de calculs du Cern, près de Genève, le Britannique cherche un moyen de permettre aux scientifiques du monde entier de partager à distance leurs recherches liées aux travaux de l’organisation. C’est alors qu’il imagine un  » système de gestion décentralisée de l’information « . Ce système deviendra le World Wide Web.

Trente ans plus tard, M. Berners-Lee déplore la tournure qu’a prise son invention. Selon lui, les internautes doivent avoir  » un contrôle complet  » de leurs données. En référence à la formule que l’on entend souvent, selon laquelle les données sont le nouveau pétrole, il affirme que les données  » ne sont pas du pétrole, ne sont pas une matière première, ne sont pas une substance « .

De fait, il ne devrait pas être possible de  » pouvoir vendre les données pour de l’argent «  comme le font les entreprises telles que Google ou encore Facebook. En effet, les géants de la tech vendent les données des internautes à des publicitaires pour leur permettre de s’adonner au ciblage publicitaire.

L’inventeur du web redoute un futur où les navigateurs web vous connaîtront mieux qu’Amazon

Pour M. Berners-Lee, cette pratique doit cesser. Il estime que  » le contrôle et l’accès aux données sont un droit « . L’inventeur du web redoute un futur dans lequel les navigateurs web  » garderont une trace de tout ce que vous achetez, garderait vos  relevés bancaires « . Ainsi, les navigateurs web en sauraient même plus sur leurs utilisateurs qu’Amazon.

Pour éviter ce futur funeste, Tim Berners-Lee appelle les internautes à défendre leurs droits et à ne pas attendre que les gouvernements le fassent à leur place. En 2018, le Britannique avait dévoilé son projet  » Solid  » : une plateforme de développement permettant aux utilisateurs de contrôler leurs données.

Selon ces dires, l’objectif de Solid est de séparer les applications du stockage des données. Ainsi, les utilisateurs pourront décider où et comment leurs données personnelles sont partagées. Ceci permettrait aux internautes de reprendre le contrôle complet de leurs informations personnelles, et d’empêcher les géants du web de prendre ces décisions importantes à leur place…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend